La rédactrice en chef de RT monde appelle l'Ukraine à libérer le journaliste Kirill Vychinsky

La rédactrice en chef de RT monde appelle l'Ukraine à libérer le journaliste Kirill Vychinsky© VALENTYN OGIRENKO Source: Reuters
Kyrill Vychinsky.

Alors que le journaliste russe Kirill Vychinsky, directeur de l'agence de presse RIA, est incarcéré à titre préventif depuis plus d'un an, la rédactrice en chef monde de RT, Margarita Simonian, a exhorté Volodymyr Zelensky à le libérer.

Margarita Simonian, rédactrice en chef monde de RT, a lancé un appel au président ukrainien Volodymyr Zelensky afin qu’il libère Kirill Vychinsky, le directeur du site RIA Novosti Ukraine, accusé de «haute trahison». Il est incarcéré à titre préventif depuis plus d'un an.

«Cher Volodymyr Aleksandrovich, dans une semaine, le 27 août, il y aura exactement 100 jours que vous travaillerez en tant que président de l'Ukraine. Vous avez encore le temps de prendre la bonne et, peut-être, la plus importante des décisions du point de vue stratégique : libérer Kirill au moins en résidence surveillée ou en résidence forcée», a-t-elle écrit sur sa chaîne Telegram.

15 mois détention préventive

Le journaliste russe est accusé de «haute trahison» en Ukraine et incarcéré depuis 15 mois à titre préventif. 

La cour d’appel de Kiev a de nouveau reporté l’audience de Kirill Vychinsky, directeur du site RIA Novosti Ukraine, filiale de l’agence de presse russe RIA Novosti, l’un des juges étant malade, selon l’avocat du journaliste russe, Andreï Domansky.

Une plainte a, de surcroît, été déposée en raison de la prolongation de la détention du journaliste jusqu’au 19 septembre. Le cas du journaliste russe n'a toujours pas provoqué de réaction officielle du président ukrainien, Volodymyr Zelensky, malgré un appel en ce sens de journalistes russes et internationaux. 

Arrêté le 15 mai 2018 à Kiev, sur la base d'accusations de «haute trahison», Kirill Vychinsky risque jusqu'à 15 ans de prison. Il est notamment accusé de soutien aux républiques autoproclamées de l'est du pays. Les autorités ukrainiennes lui reprochent, en outre, de mener une «guerre de l’information». 

Lors de la dernière audition dans l’affaire Vychinsky, qui a eu lieu le 19 juillet à Kiev, le journaliste russe a plaidé non coupable.

Lire aussi : Retour sur le procès de Kirill Vychinsky, journaliste russe détenu en Ukraine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»