Crise migratoire : Salvini autorise 27 mineurs «présumés» de l'Open Arms à débarquer en Italie

- Avec AFP

Auteur: RT France
Suivez RT France surTelegram

A contrecœur, le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a autorisé 27 migrants mineurs non accompagnés à débarquer du navire Open Arms à Lampedusa. Il resterait 108 personnes à bord.

27 migrants mineurs non accompagnés ont été autorisés le 17 août à débarquer du navire de l'ONG espagnole Proactiva Open Arms, ancré au large de l'île italienne de Lampedusa, située entre la Sicile et l'Afrique du Nord.

«Ils seront évacués par les garde-côtes de Lampedusa», a tweeté l'ONG après que le ministre italien de l'Intérieur (Ligue) Matteo Salvini a concédé à contrecœur l'autorisation de débarquer, tout en exigeant que 106 adultes et deux mineurs accompagnés restent à bord. Matteo Salvini a écrit plus tôt une lettre au chef du gouvernement italien Giuseppe Conte dans laquelle il déclarait qu'il pourrait autoriser les mineurs «présumés» à quitter l'Open Arms bien que cela soit, selon ses termes, en  «contradiction» avec son «opinion».

Cité par l'AFP, le commandant du navire de l'ONG espagnole Proactiva Open Arms, ancré à quelques centaines de mètres du port de Lampedusa, décrivait le 16 août une situation «explosive» parmi les migrants interdits de débarquer. «Nous sommes près de la terre ferme et les gens pourraient s'y rendre à la nage. Ils veulent se jeter dans l'eau», avait-il souligné.

Le 15 août dernier, six pays de l'UE s'étaient dits prêts à accueillir chacun une partie des migrants de l'Open Arms. La veille, la justice italienne décidait de suspendre un décret du ministre de l'Intérieur Matteo Salvini qui interdisait les eaux territoriales italiennes au navire humanitaire espagnol Open Arms.

Lire aussi : Diego Fusaro : «L'Italie a réussi à regagner une marge de souveraineté et d'autonomie» (ENTRETIEN)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix