Syrie : 31 soldats seraient morts dans une explosion de munitions

Syrie : 31 soldats seraient morts dans une explosion de munitions© Abbas Momani Source: AFP
Un drapeau syrien.

Une explosion sur la base aérienne militaire d'al-Chaayrate, en Syrie, a coûté la vie à plusieurs soldats syriens. Selon l'OSDH, source contestée, 31 d'entre eux seraient morts dans des circonstances encore peu claires.

31 membres des forces armées syriennes auraient été tués ce 3 août dans l'explosion de munitions sur un aéroport militaire du centre de la Syrie, selon un nouveau bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Plus tôt dans la journée, cette ONG controversée, mais qui assure disposer d'un vaste réseau de sources dans la Syrie en guerre, avait fait état de 12 membres des forces armées tuées.

Les causes de l'explosion à l'aéroport militaire d'al-Chaayrate, dans la province de Homs (centre), «ne sont toujours pas claires», a fait savoir à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. Il pourrait s'agir, selon lui, d'un incident sécuritaire ou d'une explosion d'origine accidentelle. Le bilan risque de s'alourdir en raison du nombre élevé de blessés, dont certains sont dans un état critique, assure Rami Abdel Rahmane.

De son côté, l'agence de presse officielle syrienne Sana a fait état d'un certain «nombre de morts», sans plus de précisions, imputant l'explosion à «une erreur technique durant le transport de munitions périmées». 

L'aéroport militaire d'al-Chaayrate est considéré comme l'un des plus importants en Syrie. Il abrite, toujours selon l'OSDH, des combattants iraniens alliés de la Syrie.

Les Etats-Unis avaient frappé la base militaire d'al-Chaayrate en avril 2017 au moyen de 59 missiles Tomahawk lors d'une opération en représailles à une attaque au gaz sarin attribuée par Washington au régime syrien. L'attaque chimique présumée sur la localité rebelle de Khan Cheikhoun (nord-ouest) avait fait plus de 80 morts civils, selon l'ONU et l'OSDH.

Déclenchée en 2011, la guerre en Syrie a tué plus de 370 000 personnes et poussé des millions d'autres à fuir leur foyer.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»