Une nouvelle échauffourée entre des migrants et la police a éclaté sur l’île de Lesbos (VIDEO)

Grèce© Dimitris Michalakis Source: Reuters
Grèce

La police a empêché près de 200 migrants de monter sur un bateau en partance pour Athènes. Ne voulant pas renoncer, les demandeurs d’asile se sont mis à jeter des pierres sur les forces de l’ordre qui ont riposté avec des gaz lacrymogènes.

De nouvelles tensions sont apparues entre migrants et forces de l’ordre sur l’île grecque de Lesbos. Vendredi 4 septembre, un groupe de réfugiés, vus principalement de Syrie et d’Afghanistan, n’est pas parvenu à quitter le territoire de l’île sur lequel ils se trouvaient depuis plusieurs semaines. Ils ont tenté d’entrer dans un bateau partant pour Athènes mais la police les en a empêchés. Les portes du navires ont été fermées et tous les immigrés clandestins ont été débarqués au grand dam des passagers qui ont dû poireauter plusieurs heures.

Après avoir quitté le navire, la foule furieuse a décidé de se venger en jetant des pierres sur les représentants de l’ordre. En retour, la police a fait usage de gaz lacrymogènes.

La télévision grecque a réussi de filmer une scène des échauffourées.

Selon les données récentes des autorités, plus de 230 000 migrants sont arrivés en Grèce par la Méditerranée depuis janvier 2015. Tous sont à la recherche d’une vie meilleure mais la Grèce qui souffre déjà d’un profonde crise économique et financière ne peut pas fournir une aide satisfaisante à tous ces nouveaux arrivants qui font valoir certaines revendications. «Nous voulons des papiers, nous voulons manger», répète le plus souvent la foule des migrants.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales