Tadjikistan : 33 militaires tués lors des deux attaques armées

Tadjikistan : 33 militaires tués lors des deux attaques armées
Capture d'écran de Google Maps
Suivez RT France surTelegram

Deux attaques armées ont eu lieu dans les villes de Douchanbé et de Vahdat, au Tadjikistan. 33 soldats sont morts, neuf membres d’un groupe criminel ont été arrêtés et sept autres ont été arrêtés, a fait savoir le ministère tadjik de l’Intérieur.

Selon le ministère tadjik de l’Intérieur, l’ancien ministre adjoint de la Défense Abdouhalim Nasarsoda, démis aujourd’hui même de ses fonctions par le président Emomalii Rahmon, serait le cerveau de ces attaques.

L’ex ministre adjoint de la Défense et 135 militaires, qui constituent un important groupe criminel, ont réussi à se cacher dans un ravin à 45 kilomètres de Douchanbé, rapporte encore le ministère de l’Intérieur qui précise que les forces de l’ordre mènent actuellement une opération de recherche et d’élimination de ce groupe criminel.

Il signale en outre que l’ancien ministre adjoint «est un membre du parti de la renaissance islamique du Tadjikistan (PRIT), un ancien combattant de l’Opposition tadjike unie qui a rejoint les rangs des forces armées tadjikes en 1997, après la signature de l’accord de paix».

Les rues de Douchanbé qui mènent aux bâtiments administratifs ont été bloquées.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix