Khaled Alkhateb Memorial Awards 2019 : découvrez le palmarès pour les reporters de guerre

Des journalistes issus de plusieurs pays qui ont couvert les conflits en Syrie, en Irak et en Libye, sont lauréats du prix international RT. Le prix a été créé en mémoire de Khaled Alkhateb, décédé en Syrie en 2017 et qui travaillait avec RT Arabic.

Le jury du Khaled Alkhateb Memorial Awards 2019 a sélectionné les gagnants dans trois catégories : «Meilleur travail en zone de conflit : Vidéo courte», «Meilleur travail en zone de conflit : Vidéo longue», «Meilleur travail en zone de conflit : Texte». Les journalistes de 25 pays ont participé au concours.

«Les travaux des compétiteurs ont fait la lumière sur des conflits dans différentes régions du monde -  de l’Amérique latine à l’Asie du Sud-Est. Chaque travail est un petit pas vers la paix. Le choix n’était pas facile, mais le jury a dû choisir les meilleurs. Dans l’une des catégories, il y avait deux gagnants ayant reçu le même nombre de points», a déclaré Anna Belkina, rédactrice en chef adjointe de RT.

Palmarès

  • «Meilleur travail en zone de conflit : Vidéo courte».

— Fausto Biloslavo (Italie), «Bataille de Tripoli» (The Battle Of Tripoli).

La série de reportages dans la capitale libyenne qui est consacrée aux affrontements entre le gouvernement d’union nationale et l’armée de libération nationale libyenne.

  • «Meilleur travail en zone de conflit : Vidéo longue».

— Amitabh Revi (Inde), «Palmyre ravagée par Daesh : renaître de ses cendres comme le Phénix» (Palmyra Ravaged By Daesh, A Bid To Rise Like The Phoenix).

Ce travail raconte l’histoire de la ville syrienne de Palmyre, classée patrimoine mondial de l’UNESCO, et détruite par les combattants de Daesh. Les spécialistes restaurent des monuments dans l’espoir de redonner à la ville son statut de centre historique.

— Anton Stepanenko (Russie), «Raqqa. La vie après la guerre» (Raqqa. Life After War).

La ville syrienne de Raqqa, considérée par les combattants de Daesh comme leur capitale, a été presque totalement détruite lors des combats contre les terroristes et des bombardements aériens effectués par la coalition internationale menée par les Etats-Unis. Le film montre comment les habitants se battent pour vivre dans cette ville fantôme. 

  • «Meilleur travail en zone de conflit : Texte» — Kenneth Rosen (Etats-Unis), « Après Daech » (After ISIS)

Une série d'articles raconte la vie dans les régions à la frontière de la Syrie et de l'Irak, séparées par un mur qui a été construit en 2018 pour les protéger des combattants de Daech.

Khaled Alkhateb Memorial Awards 2019 : découvrez le palmarès pour les reporters de guerre
En haut à gauche: Kenneth R. Rosen; En bas à gauche: Amitabh P Revi; au centre: Anton Stepanenko; à droite: Fausto Biloslavo

Le jury du Khaled Alkhateb Memorial Awards 2019 comprenait le correspondant de guerre Evgueni Poddoubni, qui a reçu trois prix TEFI pour son travail en Syrie et en Ukraine, ainsi que la journaliste et présentatrice de télévision Irada Zeïnalova, qui a couvert la prise d'otages à l'école de Beslan, les attaques terroristes dans le métro de Moscou et d’autres événements internationaux. Les travaux des participants ont également été évalués par Eva Golinger, journaliste, écrivain, experte dans le domaine de la politique étrangère des Etats-Unis et de l'Amérique latine ; Tom Ragg, directeur du développement de l'association internationale des radiodiffuseurs AIB ; Marïa Finochina, correspondante de RT International, et Salam Musafir, présentateur de RT Arabic.

En 2018, quand les Khaled Alkhateb Memorial Awards ont été remis pour la première fois, des prix ont été décernés à des participants irakiens, irlandais et singapouriens.

La remise du prix Khaled Alkhateb Memorial Awards 2019 se tiendra dans le cadre de la conférence RT Media TALK « Dans la zone de conflit : risques et responsabilités des journalistes », qui se tiendra le 2 octobre à Moscou. Au cours de la conférence, des experts et d'éminents représentants des médias discuteront de l'évolution du journalisme de guerre, de la possibilité d'objectivité dans la couverture des conflits, de l'utilité de l'intelligence artificielle pour lutter contre les fausses nouvelles et d'autres problématiques importantes pour les médias contemporains.

Le journaliste Khaled Alkhateb, collaborateur de RT Arabic, a été tué par des terroristes de Daech dans la province syrienne de Homs le 30 juillet 2017. Dans ses reportages, il couvrait les combats entre le gouvernement syrien et les djihadistes. Khaled Alkhateb n’avait que 25 ans. Le président russe Vladimir Poutine a signé un décret décernant au journaliste la médaille du courage à titre posthume, médaille qui a été remise à sa famille lors de la première cérémonie du prix Khaled Alkhateb Memorial Awards en 2018.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»