Angleterre : la vidéo d'une femme en niqab invectivant un homme au drapeau LGBT agite la toile

Angleterre : la  vidéo d'une femme en niqab invectivant un homme au drapeau LGBT agite la toile© Capture d'écran Twitter, @YusufJP_
La vidéo d'une femme en burqa invectivant le participant à une marche LGBT a fait grand bruit au Royaume-Uni.
Suivez RT France surTelegram

La vidéo d'une femme en voile intégral criant «Honte à toi !» au participant d'une marche LGBT, dans un quartier de Londres, a déchaîné les passions sur internet. La police a arrêté une femme de 38 ans dans le cadre de son enquête.

La scène a fait le buzz outre-Manche, tant sur les réseaux sociaux que dans la presse. Dans une vidéo de moins d'une minute, publiée par un internaute le 27 juillet et ayant généré plusieurs milliers de réaction sur Twitter, une femme portant un voile intégral – visiblement un niqab – fait face à un homme drapé dans un drapeau arc-en-ciel et lui crie : «Honte à toi !», tout en le désignant du doigt. Un homme au gilet jaune, semblant être un agent de sécurité, tente de tenir à distance les deux individus. «Dieu a créé Adam et Eve et non Adam et Steve», entend-on également hurler la dame, tandis que des badauds circulent tranquillement à proximité.

Le matin du 28 juillet, la police de la circonscription de Waltham Forest à Londres, a fait savoir qu'elle était au courant de la circulation sur les réseaux sociaux de la vidéo d'un «abus à l'encontre de ceux qui participaient à la Waltham Forest Pride» – une marche en faveur des revendications LGBT – et qu'une enquête était en cours. «Abuser de quelqu'un en raison de son orientation sexuelle ou de son identité de genre est un crime de haine», a-t-elle ajouté.

Dans un autre tweet, la police locale a déclaré avoir arrêté une femme de 38 ans dans le cadre de cette enquête. 

Tempête sur les réseaux

Sur les réseaux sociaux, la vidéo a généré des réactions très diverses :  certains ont vu dans cette scène l'expression de sentiments anti-LGBT nourris par l'islamisme voire la religion musulmane ; d'autres commentateurs ont insisté sur le fait qu'il s'agissait d'un incident isolé et ont accusé l'extrême droite d'exploiter cette affaire pour attiser la haine anti-musulmans.

Parmi d'innombrables exemples : un internaute a pointé du doigt «le conflit avec l'Islam, que la gauche en particulier ne veut pas voir»...

... tandis qu'un autre a brandi une photo, qui aurait été prise à la Waltham Forest Pride, d'un homme portant une pancarte indiquant «musulman queer et fier de défendre une éducation inclusive LGBTQI».

Dans un communiqué, les organisateurs de la marche LGBT en marge de laquelle l'incident est survenu, ont dénoncé des propos «homophobes», mais aussi l'instrumentalisation, à leurs yeux, de l'épisode. «C'est déprimant, mais pas surprenant, que des commentateurs d'extrême droite comme Katie Hopkins [une personnalité médiatique de droite] se soient emparés de cette vidéo et ont essayé de l'utiliser pour renforcer leur vision tordue de la société, afin de stigmatiser la communauté musulmane de Waltham Forest». Et d'ajouter : «Nous allons continuer à travailler avec la communauté musulmane et à valoriser leur aide, car aucun de nous ne sera libre avant que chacun d'entre nous ne le soit.»

Lire aussi : Après Berlin, Londres pourrait bientôt avoir sa mosquée féministe et LGBT

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix