Venezuela : l'armée dénonce la présence d'avions espions américains dans son espace aérien (IMAGES)

Venezuela : l'armée dénonce la présence d'avions espions américains dans son espace aérien (IMAGES) Source: Reuters
Un avion de reconnaissance EP-3E de l'armée américaine (image d'illustration).

L'armée vénézuélienne a affirmé qu'un avion espion américain avait pénétré dans l'espace aérien du Venezuela le 27 juillet. Cette incursion fait suite à d'autres violations des traités internationaux de la part de Washington, dénoncées par Caracas.

Le Commandement stratégique opérationnel des forces armées vénézuéliennes (CEOFANB) a affirmé sur Twitter qu'un avion espion américain s'était introduit le 27 juillet dans la région d'information de vol de Maiquetia (une zone située au dessus et au large de la côte nord du Venezuela), celle-ci appartenant à l'espace aérien vénézuélien. «Les États-Unis continuent d'offenser ouvertement notre pays et le monde», dénonce le texte du CEOFANB.

Selon l'illustration mise en avant dans la publication, l'appareil américain aurait quitté la zone vénézuélienne «sans établir de communication», après plus de trois heures de vol au large de l'île La Orchila.

Un jour plus tôt, le même compte Twitter dénonçait déjà la présence répétée d'avions militaires étrangers dans l'espace aérien du Venezuela, expliquant dans une vidéo que des avions espions américains avaient pénétré la même zone aérienne le 19 et le 22 juillet. «Une fois encore, un avion espion militaire américain entre dans la région d’information de vol du Venezuela en violation des traités internationaux et de la législation aéronautique», précise le tweet.

Comme le rapporte la chaîne de télévision Telesur, le ministre vénézuélien de la Communication et l'Information, Jorge Rodríguez, affirmait pour sa part le 22 juillet que l'espace aérien du Venezuela connaissait une augmentation significative d'incursions d'appareils étrangers, estimant que la région d'information de vol de Maiquetia avait été pénétrée illégalement «au moins 78 fois» depuis le mois de janvier 2019.

Lire aussi : Panne d'électricité au Venezuela : Nicolas Maduro dénonce une «attaque électromagnétique»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»