Un photographe belge révèle à RT comment il a travaillé avec la mafia japonaise (EXCLUSIF)

Un photographe belge révèle à RT comment il a travaillé avec la mafia japonaise (EXCLUSIF)
© Anton Kusters / antonkusters.com
Suivez RT France surTelegram

La mafia japonaise des yakuza a levé une partie du voile secret qui entoure ses activités en permettant à un photographe belge d’entrevoir leur monde. Anton Kusters a pu les côtoyer pendant deux ans et livré à RT sa première interview télévisée.

«Nous avons négocié avec eux pendant environ dix mois avant du pouvoir les prendre photos», a-t-il confié à RT.

Un photographe belge révèle à RT comment il a travaillé avec la mafia japonaise (EXCLUSIF)
© Anton Kusters / antonkusters.com

Le photographe s’est concentré sur la controverse et l’ambiguïté du monde très secret des yakuzas.

Un photographe belge révèle à RT comment il a travaillé avec la mafia japonaise (EXCLUSIF)
© Anton Kusters / antonkusters.com

«Mon but dans ce projet était très simple : comprendre ce que c’est que d’être un yakuza, ce que cela signifie d’avoir un pied dans la société et un pied en dehors, ce que cela signifie de savoir que tu es bon et mauvais en même temps».

Un photographe belge révèle à RT comment il a travaillé avec la mafia japonaise (EXCLUSIF)
© Anton Kusters / antonkusters.com

Cependant, Anton Kusters a refusé d’entrer dans les stéréotypes classiques que tout le monde a concernant des yakuza.

«A part la dimension criminelle, ce sont des gens normaux, comme vous et moi, qui choisissent de faire partie des yakuza. Ils ne sont, à coup sûr, pas tous des gangsters tatoués qui courent avec des sabres pour se couper la tête les uns les autres. Ce n’est pas le cas», a-t-il expliqué à RT.

Un photographe belge révèle à RT comment il a travaillé avec la mafia japonaise (EXCLUSIF)
© Anton Kusters / antonkusters.com

«Ce n’est pas comme dans le film Kill Bill, c’est plus de la pression que de la violence si vous comprenez la différence», a-t-il ajouté.

Un photographe belge révèle à RT comment il a travaillé avec la mafia japonaise (EXCLUSIF)
© Anton Kusters / antonkusters.com

Anton Kusters a gagné assez de confiance à l’intérieur de l’organisation pour avoir accès aux funérailles d’un chef de la mafia, ce qu’aucun photographe japonais n’a jamais pu obtenir.

Un photographe belge révèle à RT comment il a travaillé avec la mafia japonaise (EXCLUSIF)
© Anton Kusters / antonkusters.com

«Le moment le plus unique, c’est quand j’ai été invité aux funérailles. Normalement, cela serait impossible pour quiconque de prendre photos», se rappelle non sans fierté Anton Kusters.

Ainsi, ces photos des funérailles sont devenues «une sorte d’apothéose de tout ce projet», a conclu le photographe.

Un photographe belge révèle à RT comment il a travaillé avec la mafia japonaise (EXCLUSIF)
© Anton Kusters / antonkusters.com

Un photographe belge révèle à RT comment il a travaillé avec la mafia japonaise (EXCLUSIF)
© Anton Kusters / antonkusters.com

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix