En direct : Arrivée massive de migrants en provenance de Hongrie sur le territoire autrichien

Entre 2.500 et 3.000 migrants sont arrivés au cours des dernières heures en Autriche selon la police locale. Hier, Budapest avait pris la décision de les conduire en car à la frontière.

  • Au moins 500 migrants entament une nouvelle marche depuis Budapest. 

  • L'Autriche s'attend à accueillir samedi jusqu'à 10 000 migrants en provenance de Hongrie, selon le gouvernement. 

  • Le chef de la diplomatie autrichienne a appelé samedi l'Union européenne à "ouvrir les yeux", estimant que le transport en car de milliers de migrants par la Hongrie jusqu'à la frontière autrichienne montrait "à quel point c'est le bazar en Europe en ce moment". 

  • 2500 à 3000 migrants sont arrivés au cours des dernières heures en Autriche, venant de Hongrie, a annoncé la police autrichienne samedi, au lendemain de la décision de Budapest de les conduire par car à la frontière commune.

    Migrants en Hongrie Source: Reuters
    Migrants en Hongrie

  • Un groupe de quelque 400 migrants arrivés en bus de Hongrie a traversé à pied la frontière autrichienne pour rejoindre un train à destination de Vienne spécialement affrété par les autorités autrichiennes, ont constaté des journalistes de l'AFP.

    Effectué sous la pluie, le trajet d'environ 5 kilomètres mène du poste-frontière autoroutier de Nickelsdorf jusqu'à la gare du village éponyme, où un train spécial de la compagnie nationale ÖBB doit acheminer jusqu'à Salzbourg, près de frontière allemande, les migrants désireux de poursuivre leur route vers l'Allemagne.

  • La Hongrie offrira des bus aux migrants pour les amener à la frontière autrichienne.

  • Le correspondant de RT Daniel Hawkins a rendu compte d’une bagarre opposant les fans de foot hongrois et réfugiés à Budapest. Mais l’intervention d’autres réfugiés et des forces police a empêché la situation de dégénérer.

  • Les migrants poursuivent leur marche vers l’Autriche et bloquent désormais complètement l’autoroute M1.

    Les internautes comptent le temps de leurs voyages. Selon les estimations d’un entre eux, la vitesse moyenne s’élève à 4,1-4,2 kilomètre ce qui signifie que dans trois jours ils seront à Vienna. 

  • A la gare de Bicske, où des centaines de migrants sont bloqués depuis jeudi matin, la situation semble être en cours de normalisation : les premiers groupes de réfugiés quittent le train et se dirigent sans résistance vers les autobus, qui les emmèneront vers les centres d’accueil, a fait savoir la BBC.

  • Un migrant de nationalité pakistanaise a péri à Bicske, en Hongrie où les autorités ont arrêté jeudi un train en provenance de Budapest avec quelques 300 réfugiés à bord. Cet homme d’une cinquantaine d’années s’est mortellement blessé à la tête en tombant sur les voies de chemin de fer alors qu’il tentait de s’échapper de la gare de Bicske.

Mercredi, les mêmes centaines de migrants ont manifesté devant la gare principale de Budapest en scandant : «Nous voulons partir !» et «Allemagne, Allemagne !». Quelques 500 migrants ont alors tenté de monter dans les trains, dans la cohue, mais la police les en a empêché.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales