Les Etats-Unis disent avoir abattu un drone iranien au-dessus du détroit d'Ormuz

Les Etats-Unis disent avoir abattu un drone iranien au-dessus du détroit d'Ormuz© Ahmed Jadallah Source: Reuters
L'USS Boxer, le 17 juin 2019 (image d'illustration)

Donald Trump a déclaré que les Etats-Unis avaient abattu au-dessus du détroit d'Ormuz un drone iranien qui se serait approché dangereusement d'un navire de guerre américain. L'incident survient sur fond de tensions entre Washington et Téhéran.

Nouvel épisode dans l'escalade de tensions entre Washington et Téhéran : le 18 juillet, le président américain Donald Trump a déclaré que le navire de guerre USS Boxer avait détruit un drone iranien qui s'était approché de lui dans le détroit d'Ormuz. Selon le chef d'Etat, le drone iranien s'est approché à moins de 1 000 mètres du navire, qui a entrepris «une action défensive». «Le drone a été détruit», a-t-il dit.

Le locataire de la Maison Blanche a appelé les autres pays à «condamner l'Iran» et à protéger leurs propres navires.

Plus tard, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Djavad Zarif, a déclaré : «Nous n'avons aucune information sur la perte d'un drone aujourd'hui».

Les tensions dans la région du Golfe n'ont fait que s'intensifier depuis que les Etats-Unis se sont retirés en mai 2018 de l'accord nucléaire signé entre l'Iran et les grandes puissances en 2015 et ont rétabli de lourdes sanctions contre Téhéran. Un an après le retrait unilatéral des Etats-Unis, l'Iran a décidé de cesser de limiter ses réserves d'uranium enrichi.

Dans ce contexte, le 20 juin dernier, un drone a été détruit par un missile iranien, dans l'espace aérien iranien selon Téhéran, mais dans l'espace international selon Washington. L'incident a exacerbé les tensions entre les deux pays, au point de faire craindre la possibilité d'un conflit ouvert. Donald Trump a affirmé avoir annulé à la dernière minute des frappes contre l'Iran pour éviter un lourd bilan humain, tout en maintenant ses menaces de représailles contre Téhéran.

Lire aussi : Iran : les Gardiens de la Révolution annoncent détenir un «tanker étranger»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»