Le porno responsable du «désastre écologique»? Un think tank sonne le branle-bas de combat

Le porno responsable du «désastre écologique»? Un think tank sonne le branle-bas de combat© VALERY HACHE Source: AFP
Présentation d'un film érotique pendant le MIPCOM 2015 à Cannes (image d'illustration).

Afin de sensibiliser les citoyens aux conséquences climatiques liées au numérique, un think tank français a publié un rapport qui corrèle l'impact environnemental et le visionnage de vidéos en ligne. Le secteur pornographique est concerné.

Avec l'objectif affiché de «rendre visible l’impact environnemental du numérique», le think tank français The Shift Project a publié le 11 juillet un rapport dans lequel il entend mettre en garde les internautes sur les conséquences sur l'environnement du visionnage de vidéos en ligne. 

«La vidéo en ligne génère plus de 300 millions de tonnes de dioxyde de carbone (CO2) par an : La pornographie, [Game of Thrones], et les vidéos de chatons sont un désastre écologique», alerte le think tank dans un récent tweet.

En effet, après avoir catégorisé les différents usages des vidéos en ligne, l'organisme affirme par exemple que le visionnage de vidéos pornographiques dans le monde en 2018 aurait généré presque autant d'émissions de carbone (des émissions alors estimées à 82 millions de tonnes de CO2) qu'en aurait produites le secteur résidentiel français huit ans plus tôt, évaluant son empreinte carbonée à 84,6 millions de tonnes de CO2 pour l'année 2010.

Dénonçant un «insoutenable usage de la vidéo en ligne», et de façon plus générale, l'impact du numérique sur le climat, The Shift Project conseille donc pour sa part à «la sobriété numérique», définissant cette dernière comme le fait de «prioriser l’allocation des ressources en fonction des usages» : «Cela nécessite d’interroger la pertinence de nos usages du numérique», souligne le rapport.

Lire aussi : Les Hawaïens se précipitent sur Pornhub, une heure après une fausse alerte au missile

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»