La Russie présidera le Conseil de sécurité de l’ONU pour un mois de travail «intensif»

Le représentant russe auprès de l'ONU Vitali Tchourkine Source: Reuters
Le représentant russe auprès de l'ONU Vitali Tchourkine

Moscou a pris la présidence tournante du Conseil de sécurité de l’ONU et se prépare à un mois de travail «intensif» pour trouver des solutions aux conflits du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, ainsi qu’au problème global du terrorisme.

Mardi, le représentant permanent de la Russie auprès de l’ONU depuis 2006, Vitali Tchourkine, a pris la succession de son homologue nigériane Joy Ogwu.  Le 2 septembre, il révélera aux représentants des Etats-membres les détails du programme de travail des 15 membres du Conseil de sécurité pour le mois de septembre.

Une attention particulière sera prêtée à la réunion ministérielle du 30 septembre qui doit être consacrée aux questions de maintien de la paix et de sécurité internationale. «Le 30 septembre, nous envisageons de tenir une réunion ouverte au niveau ministériel au sujet du maintien de la paix et de la sécurité internationale : le règlement des conflits au Moyen-Orient et en Afrique du Nord et la lutte contre la menace terroriste dans la région», a dit Vitali Tchourkine, lundi.

Le Conseil discutera également de la situation en Libye et de l’ensemble des sanctions qui condamnent, entre autres, l’importation illicite de pétrole depuis les territoires contrôlés par les rebelles. Le Conseil de sécurité doit également prolonger le mandat de la mission d’appui de l’ONU en Libye (MANUL) qui expire le 15 septembre.

Le « dossier chimique» syrien figurera aussi à l’ordre du jour du Conseil de sécurité, a annoncé le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, lors d’une conférence de presse tenue la semaine dernière.

La présidence russe sera marquée par la 70ème session de l’Assemblée générale de l’ONU qui ouvrira le 15 septembre. Un hôte important assistera à cette session : le président russe Vladimir Poutine, lequel prononcera un discours et envisage, par ailleurs, de rencontrer son homologue américain, Barack Obama.

En savoir plus: L’enquête sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie plébiscitée, les USA veulent un coupable

Le Conseil, dont la responsabilité primaire est «le maintien de la paix et de la sécurité internationale», est composé de cinq membres permanents, la Russie, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France et la Chine, ainsi que de dix Etats investis pour un mandat de deux ans. La présidence se transmet chaque mois, à tour de rôle, à l’un des 15 membres, selon l’ordre alphabétique de leur nom en anglais. Le pays qui succédera à la Russie est l’Espagne dont le nom anglais est Spain.

En savoir plus: Washington incapable de fournir une base légale leur permettant de bombarder les forces syriennes

«La Russie fera tout son possible pour assurer que le travail de cet organe principal de l’ONU évitera les problèmes et sera le plus efficace que possible sur la base d’une coopération constructive de tous les membres du Conseil de sécurité», a souligné Zakharova.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales