Migrants : une fresque géante sur le Champ de Mars rend hommage à l'action de SOS Méditerranée

Migrants : une fresque géante sur le Champ de Mars rend hommage à l'action de SOS Méditerranée© Eric FEFERBERG Source: AFP
Beyond Walls, peinture sur herbe, œuvre de l'artiste Saype, dévoilée le 15 juin 2019.

Œuvre d'un artiste spécialisé dans la peinture sur herbe, une fresque de quelque 600 mètres de long salue l'action des ONG qui portent secours aux migrants tentant de traverser la Méditerranée. La peinture utilisée est biodégradable.

«Cette poignée de main, c’est pour nous, gens de mer, le symbole du sauvetage», explicite Francis Vallat, président de SOS Méditerranée. Ce 15 juin, une vaste fresque a été dévoilée sur les terre-pleins, plus ou moins herbeux, du Champ de Mars, à Paris. Une œuvre géante, destinée à être vue du ciel, de l'artiste Saype, qui se définit lui-même sur son site comme un «pionnier dans le domaine de la peinture sur herbe, courant artistique s’inscrivant entre le land art et le graffiti».

Reproduire ce même geste accompli par les marins-sauveteurs de SOS Méditerranée pour porter assistance aux naufragés

L'objectif de l'événement ? Soutenir l'association SOS Méditerranée, l'un des affréteurs du navire de secours en mer aux migrants Aquarius. «Baptisée Beyond Walls, cette œuvre éphémère de 15 000 mètres carrés [...] représente sur toute la longueur du Champ de Mars  [600 mètres] une immense chaîne humaine formée de mains entrelacées, afin de reproduire ce même geste accompli par les marins-sauveteurs de SOS Méditerranée pour porter assistance aux naufragés», explique l'association. A noter que la fresque géante, réalisée à l'occasion de la journée mondiale des réfugiés, est biodégradable. 

Longtemps accusée, notamment par la droite identitaire, de travailler en lien avec les réseaux de passeurs mafieux en Libye, SOS Méditerranée a connu quelques déboires en 2018. Dans le collimateur du vice-Premier ministre et ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini, l'association de sauvetage a décidé de mettre un terme en décembre dernier à ses opérations de sauvetage au large des côtes libyennes. 

Lire aussi : «L'Aquarius, c'est 30 000 clandestins ramenés en Europe», selon Génération identitaire (ENTRETIEN)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»