Hong Kong : heurts entre policiers et manifestants devant le Parlement (IMAGES)

Suivez RT France surTelegram

Alors que des dizaines de milliers de protestataires dénoncent un projet de loi visant à autoriser les extraditions vers la Chine, de violents affrontements ont opposé policiers et manifestants devant le Parlement de Hong Kong.

Les forces de l'ordre ont a fait usage de la force ce 12 juin à Hong Kong, pour repousser des manifestants qui tentent de parvenir jusqu'au Parlement local, à l'occasion d'une mobilisation massive contre un projet de loi controversé qui vise à autoriser les extraditions vers la Chine.

Bien moins nombreux que les protestataires, les rangées de policiers anti-émeutes équipés de boucliers et de matraques ont tenté sans succès de les repousser avec des gaz lacrymogènes ou encore du gaz au poivre. Les manifestants ont notamment utilisé des parapluies comme protection.

Les affrontements ont éclaté peu après l'expiration du délai que les manifestants avaient donné au gouvernement pour retirer son texte prévoyant d'autoriser les extraditions vers la Chine continentale.

Des dizaines de milliers de manifestants sont présents et sont bien décidés à paralyser le cœur de Hong Kong. Ils ont entrepris de construire des barricades avec des barrières en métal, et organisent le ravitaillement.

Comme en écho à l'immense mouvement de l'automne 2014 qui avait paralysé des quartiers entiers de la mégapole pendant plus de deux mois, les manifestants ont envahi des voies principales de circulation du centre-ville. Face à la foule qui enfle, le président du Conseil législatif (Legco, le Parlement local), dominé par les députés pro-Pékin, a annoncé que les débats sur le projet de loi controversé étaient reportés à une «date ultérieure».

Lire aussi : L'ECHIQUIER MONDIAL. Taïwan : casse-tête chinois

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix