À Taïwan, une star du X sur les cartes de transports indigne la population

À Taïwan, une star du X sur les cartes de transports indigne la population© CE presse vietnamienne
L'actrice X Yui Hatano doit apparaître sur les cartes de transports taïwanaise.
Suivez RT France surTelegram

Les usagers des transports publics de Taipei, la capitale taïwanaise, auront la surprise, dès le mois de septembre, d'utiliser des cartes prépayées de bus et métro sur lesquelles figureront une star du X japonaise. Une campagne qui choque certains.

Elle s'appelle Yui Hatano. Cette actrice porno japonaise est très populaire à Taïwan, au point que, à partir du mardi premier septembre, les cartes de transports de la capitale, Taipei, seront à son effigie. Une initiative de l'entreprise EasyCard Corporation, qui émet les cartes prépayées pour les transports en commun taïwanais.

Très controversée, cette campagne a bien failli être annulée par la société, alors que les critiques pleuvaient. La maire de Taipei, Ko Wen-Je, a annoncé ignorer ce qui avait poussé Easy Card Corporation à «prendre une telle décision». Malgré la levée de boucliers, la compagnie a annoncé le 28 août que la campagne aurait bien lieu, arguant que les photographies donnaient une image «fraîche, saine et magnifique» de l'actrice de 27 ans, et ajoutant que cette dernière essayait de changer son image. Pour EasyCard Corporation, «cette série de carte peut très bien être collectionnée et placée dans un portefeuille», comme le précise son porte-parole, Lin Hsiao-Chi qui ajoute : «quand vous les regardez, cela vous remonte le moral».

Pour l'intéressée, la critique «obscène» ne fait pas justice à cette initiative. «Ce n'est pas parce que je suis une star de films porno que je ne peux pas montrer ma gratitude à ma chère Taïwan», affirme la Japonaise. Autre argument : une partie des bénéfices de la vente de ces cartes spéciales sera reversée à des œuvres de charité.

Deux séries de cartes sont déjà passées à la presse. La première, à paraître dès le 1er septembre, montre la jeune femme en «diablesse», vêtue de noir. La seconde, à l'inverse, lui donne l'image d'un «ange», habillée en blanc. Le lancement de cette seconde série a été décalée car l'image a du être retravaillée. En effet, l'originale de la version «ange» correspondait à la couverture d'un film X dans lequel la star avait joué.

En savoir plus : Au septième ciel : Pornhub fait appel au crowdfunding pour financer le premier porno de l’espace

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix