Autriche : trois enfants rescapés d’un camion de trafiquants disparus de l'hôpital

Une voiture de police autrichienne Source: Reuters
Une voiture de police autrichienne

La police autrichienne a sauvé trois enfants d’une mort certaine d’un camion rempli de 26 migrants. Les enfants, d’origine syrienne, étaient soignés dans un hôpital d’où ils ont ensuite disparu avec leurs parents.

«Nous avons découvert qu'ils avaient quitté l'hôpital hier [samedi] avec leurs parents. Ensuite, ils ont disparu, et nous pensons qu'ils sont allés en Allemagne», a fait savoir David Furtner, le porte-parole de la police autrichienne de la province de Haute-Autriche.

Le camion transportant des ressortissants de Syrie, d’Afghanistan et du Bangladesh a été intercepté vendredi non loin de la ville de Sankt Peter am Hart, située tout près de la frontière avec l’Allemagne. Le chauffeur, un roumain de 29 ans, a d’abord essayé de s’enfuir, mais s’est finalement rendu après une courte poursuite.

Trois enfants, deux filles et un garçon, âgés de cinq à six ans se trouvaient dans une condition critique, souffrant d’une grave déshydratation. L’ambulance les a transporté ensemble avec leurs parents à Braunau am Inn.

«Le médecin urgentiste nous a dit qu’ils n’auraient pas pu survivre beaucoup plus longtemps, deux ou trois heures peut-être», a indiqué David Furtner.

Les docteurs ont réussi à stabiliser l’état des enfants et leurs vies ne sont plus en danger. Cependant, leurs parents disent ne pas avoir l’intention de demander le statut de réfugié en Autriche mais plutôt de poursuivre leur chemin vers l’Allemagne.

Quant au conducteur, il a été interpellé puis mis en prison dans la ville de Ried im Innkreis en attendant la suite de la procédure judiciaire. D’après la police autrichienne, l’homme au volant du camion a mis sciemment en péril la vie des réfugiés en les transportant dans des conditions inhumaines.

«Le chauffeur ne s’inquiétait pas du tout des gens à l’arrière. Nous ne transportons pas même les animaux dans de telles conditions sur les routes d’Autriche», a souligné le porte-parole de la police.

Le pays reste sous le choc de la macabre découverte jeudi d’un camion abandonné rempli de 71 corps de réfugiés. Les victimes auraient passé plusieurs jours dans le camion avant de mourir. Trois personnes ont été interpellées en Hongrie en lien avec cette tragédie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales