Le plus court chemin n’est pas la ligne droite : des migrants visent l’Europe par le Cercle arctique

Des migrants rescapés en Méditerranée Source: Reuters
Des migrants rescapés en Méditerranée

Après avoir essayé de pénétrer en Europe depuis les côtes libyennes, via les îles grecques et les plaines des Balkans, des migrants syriens fuyant la guerre civile ont trouvé une nouvelle route vers l’Europe, par le Cercle arctique !

Dans une improbable tentative d’atteindre la peu connue et très éloignée frontière arctique avec la Norvège, des dizaines de Syriens parcourent un long chemin les menant jusqu’à l’extrême nord de la Russie. Jusqu’à vingt Syriens la franchissent chaque mois pour se retrouver dans la petite ville norvégienne de Kirkenes, située 4 000 kilomètres au nord de Damas.

La ville représente le point le plus au nord du chemin du rideau de fer, une piste cyclable qui servait de frontière entre Europe de l’ouest et Europe de l’est durant la guerre froide.

«C’est relativement nouveau, cela a commencé il y a peut-être six mois», a fait savoir samedi Thomas Pettersen, agent de police à Kirkenes.

«On peut dire que de cinq à vingt personnes arrivent chaque mois. Certaines personnes ont tenté de le faire en vélo. Les autres arrivent à l’aide de vieilles voitures russes. C’est vraiment facile pour eux de franchir la frontière, il suffit de s’assoir dans en voiture et arriver jusqu’en Norvège. Et c’est légal», a-t-il poursuivi.

D’après Sør-Varanger Avis, un journal d’information, 133 demandeurs d’asile ont recouru à cette méthode en 2015, dont la plupart étaient des réfugiés syriens.

Entretemps, la route maritime reste le passage le plus utilisé en Europe, choisi par une majorité de migrants. D’après l’ONU, 300 000 d’entre eux ont déjà atteint les côtes européennes en 2015 via la Méditerranée, mais non sans risques : plus de 2 000 migrants clandestins y ont perdu la vie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales