Une membre des Pussy Riot arrêtée puis relâchée à Moscou

Une membre des Pussy Riot arrêtée puis relâchée à Moscou© Tatyana Makeyeva Source: Reuters
Veronika Nikoulchina, membre des Pussy Riot, devant un tribunal de Moscou le 31 juillet 2018 (image d'illustration).

Veronika Nikoulchina a été interpellée par la police, à Moscou, le 9 mai, ainsi que six de ses proches. Les autorités lui reprochent d'avoir dégradé un bâtiment gouvernemental. L'audience se tiendra les 21 et 22 mai prochain.

Une membre des Pussy Riot, Veronika Nikoulchina, ainsi que six de ses proches ont été arrêtés le 9 mai à Moscou, d’après une porte-parole du groupe contestataire russe. Veronika Nikoulchina, ainsi que quatre de ses amis, ont été interpellés au domicile d'un de ses proches, dans la nuit du 8 au 9 mai, et placés en détention. 

Une procédure administrative a été engagée contre Veronika Nikoulchina pour consommation de stupéfiant et refus de se soumettre à un examen médical. Dans le même temps, selon un autre membre du groupe, Piotr Verzilov, la police se serait présentée dans l'appartement où se trouvait la militante en raison d'«un groupe de jeunes gens [ayant] endommagé un bien du gouvernement», sans donner plus de détail.

Le groupe a été relâché dans la nuit du 9 au 10 mai selon ses membres qui ont posté une photo sur Twitter. L’audience se tiendra les 21 et 22 mai rapporte le portail d’informations russe MediaZona.

Les Pussy Riot sont apparues aux yeux du monde en mars 2012, lorsque trois jeunes femmes s’étaient introduites, encagoulées, dans la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou pour interpréter un morceau tiré du Te Deum, façon punk. Le groupe s'est depuis développé dans toute l'Europe, notamment en France, participant à des actions contre les dirigeants européens.

Veronika Nikoulshina avait, quant à elle, fait irruption dans le stade lors de la finale de la Coupe du monde de football, le 15 juillet 2018, à Moscou.

Lire aussi : Incendie à la Banque de France : l'artiste russe Piotr Pavlenski condamné à un an de prison

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»