Grande-Bretagne : un compte Twitter comme arme de guerre contre Daesh

Le compte Twitter lancé par le gouvernement britannique a recueilli 1000 abonnés en 2 jours.© Capture d'écran Twitter
Le compte Twitter lancé par le gouvernement britannique a recueilli 1000 abonnés en 2 jours.

Un compte Twitter baptisé UKAgainstISIL (Le Royaume-Uni contre Daesh) a été lancé par le gouvernement britannique il y a deux jours. Il a déjà recueilli plus de 1 000 adeptes.

Depuis son activation il y a deux jours, plusieurs tweets ont été postés, y compris un lien vers une vidéo affirmant que la Grande-Bretagne joue un «rôle de premier plan au sein de la coalition mondiale» qui combat les djihadistes de l'Etat islamique.

La vidéo affirme que le Royaume-Uni prend des mesures telles que «déposseder militairement Daesh» du territoire qu'il occupe et «couper [ses] finances».

Le gouvernement britannique s'engage également à «protéger les Britanniques chez eux» et affirme vouloir «supprimer la propagande extrémiste d'internet».

Le nouveau compte rescence par ailleurs les citoyens britanniques qui ont été arrêtés pour des infractions terroristes en Syrie. Il y en aurait 203 selon le site. 

Cette manoeuvre semble clairement avoir pour but de contrer l'Etat islamique dans la guerre de communication sur Internet. En effet, le compte a été créé alors que Daesh, très actif sur les réseaux sociaux, a publié un nouveau trailer d'une vidéo à venir.

Daesh a publié un trailer d'une nouvelle vidéo à venir.© Capture d'écran
Daesh a publié un trailer d'une nouvelle vidéo à venir.

Produite par al-Hayat Medias, un des médias officiels du groupe terroriste qui est à l'origine de nombreuses vidéos de haute qualité de Daesh, le trailer a été largement partagé sur les médias sociaux.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales