Bachar el-Assad : «Ce qui se passe au Venezuela est similaire à ce qui se passe en Syrie»

Bachar el-Assad : «Ce qui se passe au Venezuela est similaire à ce qui se passe en Syrie»© SANA Source: AFP
Le président syrien Bachar el-Assad et le chef de la diplomatie vénézuelienne Jorge Arreaza, le 4 avril 2019 à Damas.

En tournée au Moyen-Orient, le chef de la diplomatie vénézuélienne Jorge Arreaza a été reçu par Bachar el-Assad. Au cours de leur entretien, ce dernier a souligné que la Syrie, comme le Venezuela, subissaient les contrecoups de l'ingérence étrangère.

Bachar el-Assad a reçu le 3 avril le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Jorge Arreaza, en tournée officielle dans la région. Au cours de leur entretien, le président syrien a notamment souligné qu’à l’instar de la Syrie, le Venezuela vivait une situation délicate, pointant du doigt le rôle néfaste de certains acteurs extérieurs tentant de saper «sa souveraineté».

«Ce qui se passe au Venezuela est similaire à ce qui se passe en Syrie», a lancé le président syrien au chef de la diplomatie vénézuélienne, selon plusieurs médias russes. Fustigeant les «interférences flagrantes» dans les affaires internes du Venezuela, Bachar el-Assad a en outre jugé que les sanctions économiques décrétées à l'encontre du Venezuela étaient la conséquence du refus de Caracas de s'aligner sur la politique d'un pays tiers. 

Une allusion à peine voilée aux Etats-Unis, qui continuent de s’ingérer ouvertement dans la vie politique du pays en plus de maintenir un blocus économique. Le 23 janvier, Donald Trump avait apporté son soutien au président de l'Assemblée nationale et chef de l'opposition vénézuélienne, Juan Guaido, après que ce dernier s’était autoproclamé «président par intérim» du pays. Une démarche survenue quelques jours après l'investiture du président du Venezuela Nicolas Maduro, réélu pour un second mandat. L'ingérence a été couplée d'un sévère embargo économique, affectant durement la population.

Lire aussi : La Syrie et la Russie se félicitent du succès de leur lutte commune contre le terrorisme

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»