Comme un air d'apocalypse : les incendies ne cessent de ravager les rives du lac Baïkal (VIDEO)

Les incendies ne cessent pas de ravager les bords du lac Baïkal © Chono Erdenebayar
Les incendies ne cessent pas de ravager les bords du lac Baïkal

Des flammes et des nuages de fumée sont toujours observés sur les rives du lac Baïkal, plus grand réservoir d'eau douce au monde. Causés par la combustion incontrôlée de zones forestières, les incendies s’approchent des agglomérations.

Le weekend ne s’est pas bien passé pour les aoutiens qui se reposaient sur les bords du Baïkal, dans les régions d’Irkoutsk et de Bouriatie. Cette destination touristique populaire située dans le sud de la Sibérie connait depuis plusieurs semaines d’importants feux de forêts.

Samedi, les flammes se sont approchées tout près du village touristique de Gremyachinsk. Grace au travail de six avions qui luttaient contre le feu, l’incendie a été dévié, épargnant une zone habitée. Dimanche n’a pas été de tout repos non plus, lorsque l’incendie s’est approché à cinq kilomètres des maisons du village de Tcheriomouchki, a rapporté Baikal Daily. «Cela ressemble à l’apocalypse», a souligné un témoin.

Des scènes choquantes interviennent peu après la mise en garde de Mikhaïl Slipenchuk, directeur adjoint d'un conseil de gestion des ressources naturelles et de l’écologie, qui a dit que les feux de forêt constituaient la plus grande menace pour le lac qui fait partie la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

«Les incendies qui ravagent les bords du Baïkal tuent les axes fluviaux, et causent des dommages à la gestion de l’eau dans le lac», a fait savoir Mikhaïl Slipenchuk.

Quelques 36 départs de feu ont été constatés sur une zone de 77 000 hectares, en grande partie à cause de l’été particulièrement chaud et de la rareté des précipitations. La rive Est du lac, connue pour ses baies ensoleillés et ses plages de sable, est souvent prise d’assaut par les touristes, dont le nombre s’est réduit à cause des incendies.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales