Sept morts au Népal dans des manifestations contre le projet de constitution

De nouvelles manifestations ont fait sept morts, à l'Ouest du Népal.© Navesh Chitrakar Source: Reuters
De nouvelles manifestations ont fait sept morts, à l'Ouest du Népal.

La nouvelle Constitution, qui ferait du Népal un Etat divisé en six provinces, a provoqué la colère d'une partie de la population, menée par une faction du parti maoïste.

Cinq policiers et deux membres des forces paramilitaires ont perdu la vie, lundi 24 août, dans des manifestations, dans l'ouest du Népal. Le pays est secoué par de violents troubles : un mouvement national, mené par une faction du parti maoïste, a provoqué des grèves et des marches rassemblant des centaines de manifestants, au cours du mois d'août.

«Nous avons jusque-là confirmation de la mort de sept personnes dans les manifestations, cinq policiers et deux membres des forces armées», a précisé à l'AFP Hemant Bahadur Pal, un haut responsable de la police.

Les protestataires refusent la mise en place d'une nouvelle Constitution qui inclut une réforme territoriale. Le nouveau texte divise en six provinces le pays, ce qui trahit les principes maoïstes, selon les opposants. Au-delà de l'opposition à la réforme territoriale, la négociation des nouvelles frontières a donné lieu à des actes de violence dans plusieurs parties du pays. Plusieurs centaines de personnes ont été interpellées depuis un mois.

Les détails à suivre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales