«C'est une bataille rangée» : Romain Migus, depuis la frontière vénézuélienne (VIDEO)

«C'est une bataille rangée» : Romain Migus, depuis la frontière vénézuélienne (VIDEO)© Edgard Garrido Source: Reuters
Un manifestant au visage camouflé, le 23 février 2019, du côté colombien du pont frontalier Simon Bolivar (image d'illustration).

Malgré le refus de Caracas de recevoir une aide humanitaire américaine, des camions ont tenté de franchir la frontière, se heurtant à l'armée vénézuélienne. Le journaliste Romain Migus se trouve actuellement aux abords du pont Simon Bolivar.

«Je souffle, je viens de courir, il y a eu une alerte juste avant que vous m'interrogiez», explique le journaliste Romain Migus ce 24 février depuis la frontière vénézuélienne où, la veille, des camions ont tenté de forcer le passage pour acheminer au Venezuela de l'aide humanitaire. Réclamée par le chef de l'opposition Juan Guaido, celle-ci a été envoyée principalement par les Etats-Unis.

Lire aussi : Tout comprendre à la nouvelle offensive contre le Venezuela

«C'est une bataille rangée pour le contrôle du pont Simon Bolivar, qui est le pont frontalier entre la Colombie et le Venezuela», décrit le journaliste.

Du côté colombien, Romain Migus évoque «une masse de manifestants» et témoigne de la présence de «groupes de choc de l'opposition», dont il affirme qu'il sont à l'origine de jets de projectiles tels que des pierres, des cocktails molotov et «parfois aussi de coups de feu».

Côté vénézuélien, la garde nationale, «l'équivalent de notre gendarmerie» précise-t-il, est positionnée «pour éviter n'importe quel passage par la force». Romain Migus ajoute par ailleurs qu'«un grand nombre de militants chavistes ont répondu à une convocation pour sauver leur patrie».

Dans une vidéo de six minutes, malheureusement saccadée du fait d'une connexion limitée, le journaliste énumère plusieurs éléments de contexte sur la situation en cours.

Lire aussi : Venezuela : Washington annonce vouloir «passer aux actes» contre «les gangs armés» de Maduro

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter