Tianjin: de milliers poissons morts laissent craindre le pire (VIDEO)

Tianjin: de milliers poissons morts laissent craindre le pire (VIDEO)© Capture d'écran, compte Twitter @TIME
De milliers poissons morts à Tianjin

Neuf jours après l’explosion, des photos montrant des milliers de poissons morts dans le fleuve qui traverse la ville renforcent les craintes d’une contamination de l’eau par du cyanure de sodium. Les autorités nient tout risque pour la santé.

Malgré les résultats des analyses réalisées par les services environnementaux, qui ont montré un niveau de cyanure 356 fois supérieur aux normes autorisées dans les eaux à 6 kilomètres du lieu des explosions, les autorités restent calmes.

Deng Xiaowen, chef du centre de surveillance de l'environnement de Tianjin, affirme que ce phénomène n’est absolument pas lié aux explosions, en argumentant que la mort des poissons n’est pas anomale en été. «Quand la température augmente, l’oxygène s’évapore et le poisson peut mourir d'hypoxie», a-t-il ajouté.

Une semaine après la catastrophe, des équipes de soldats se battent toujours pour décontaminer le terrain. Selon l’agence de presse Xinhua, le site est entouré petites digues pour retenir les eaux d’écoulement et les drainages sont remplis de ciment pour éviter que l’eau contaminée ne rejoigne la mer.

Le responsable de l’environnement de Tianjin, Wen Wurui a nié que les produits chimiques pourraient «considérablement influencer la santé des gens», mais a reconnu l’existence de nombreux problèmes. «Nous ne pouvons pas dire quand les travaux de nettoyage seront terminés sur le site de l’explosion», a-t-il déclaré aux médias.

Entre-temps, de nombreux commentaires sarcastiques se propagent sur les réseaux sociaux chinois, dont les plus populaires sont «La qualité de l'eau est très bonne, les poissons sont morts de dépression», et «A l'heure actuelle, le nombre de poissons décédés s’élève à 31 et 72 sont dans un état critique. Tout est sous contrôle».

Deux gigantesques explosions se sont produites le 12 août, dans un entrepôt du port de la ville, où près de 700 tonnes de cyanure, un composant chimique hautement toxique, étaient stockées. La catastrophe a fait 114 morts et plus de 700 blessés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»