«Où est leur souveraineté ?» : Poutine s'interroge sur l'indépendance des Etats de l'UE

«Où est leur souveraineté ?» : Poutine s'interroge sur l'indépendance des Etats de l'UE© Pool Source: Reuters
Vladimir Poutine à Sotchi lors d'une rencontre avec le président biélorusse Alexandre Loukachenko.

Affirmant qu'aucun des Etats membres de l'Union européenne n'osait s'opposer aux volontés de Washington de déployer des missiles sur son territoire, le président russe a comparé le mode de fonctionnement de l'UE à celui de l'URSS

A l'occasion d'une conférence de presse tenue le 15 février à Sotchi, le président russe Vladimir Poutine s'est exprimé sur la question des missiles américains en Europe, sujet selon lui étroitement lié à celui de la souveraineté des Etats de l'Union européenne.

«Croyez-vous qu'un des pays européens veuille voir des missiles balistiques à moyenne portée américains déployés en Europe ? Aucun d'eux n'en veut, mais ils préfèrent se taire», a-t-il assuré, avant de s'interroger : «Où est leur souveraineté ?»

Selon le président russe, c'est cela qui expliquerait que l'Union européenne contraigne des Etats, y compris contre leur intérêt, à se plier aux volontés américaines. Comparant Bruxelles au politburo de l'URSS, il a estimé que, de la même manière que ce dernier décidait du sort des  Républiques soviétiques, l'UE imposait sa politique à ses Etats membres. 

Toutefois, l'analyse de Vladimir Poutine ne concernait pas exclusivement les Etats européens, mais l'ensemble des Etats du monde. «Les pays totalement indépendants n'existent pas», a-t-il estimé, soulignant que «le monde moderne est un monde d'interdépendance». 

Lire aussi : Vladimir Poutine est «déterminé à saper les démocraties», estime le chef de la diplomatie américaine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter