Macron annule sa venue à la conférence de Munich : de l'eau dans le gaz entre Paris et Berlin ?

Macron annule sa venue à la conférence de Munich : de l'eau dans le gaz entre Paris et Berlin ?© Patrik Stollarz
Emmanuel Macron et Angela Merkel.

Emmanuel Macron ne se rendra pas à Munich où il devait participer à une prise de parole conjointe avec Angela Merkel à l'occasion d'une conférence sur la sécurité. L'annulation de ce déplacement interroge sur l'état des relations franco-allemandes.

Emmanuel Macron ne se rendra pas mi-février à la conférence de Munich sur la sécurité, ainsi que l'a annoncé l'Elysée ce 7 février. Un temps envisagé mais jamais confirmé, sa présence à la conférence de Munich, qui réunit des centaines de responsables politiques, diplomatiques, militaires et scientifiques d'une quarantaine de pays, lui aurait permis de rencontrer de nouveau la chancelière Angela Merkel, avec laquelle il devait participer à une prise de parole conjointe.

Officiellement, l'Elysée évoque une impossibilité liée à l'agenda d'Emmanuel Macron qui souhaiterait se consacrer au grand débat et qui ne devrait pas faire de voyages à l'international jusqu'à la mi-mars. Toutefois, l'absence du président français n'est pas anodine. Comme le note Henrik Enderlein, directeur du think-tank franco-allemand Jacques Delors à Berlin, interrogé par le Süddeutsche Zeitung, l'annulation d'un événement conjoint de la Chancelière allemande et du président de la République français est toujours «un symbole». Il va jusqu'à évoquer un «éloignement insidieux» entre Paris et Berlin et se dit inquiet.

Les relations franco-allemandes traverseraient-elles une zone de turbulence ? A priori, l'actualité récente semble laisser croire le contraire. Le 22 janvier, Emmanuel Macron avait en effet rencontré Angela Merkel à Aix-la-Chapelle (Allemagne) pour signer un nouveau traité de coopération et d'intégration franco-allemand visant à renforcer la relation de leurs deux pays et à envoyer un message de soutien à la construction européenne. Aix-la-Chapelle (Aachen en allemand) est la ville où l'empereur Charlemagne avait installé sa cour à la fin du VIIIe siècle.

D'autres causes de dissensions, plus larvées mais néanmoins profondes, pourraient avoir contribué à détériorer les relations diplomatiques entre la France et l'Allemagne ces derniers temps, à commencer par le gazoduc Nord Stream 2. Lors de leur précédente rencontre, à Sotchi, en mai dernier, Angela Merkel et Vladimir Poutine avaient abordé ce projet qui suscite une levée de boucliers côté français. Ce 7 février, par un hasard du calendrier, Paris a d'ailleurs annoncé qu'il apporterait son soutien aux amendements à la directive européenne sur le gaz qui auraient des conséquences contraignantes pour la réalisation du projet Nord Stream 2.

Plus récemment, l'Allemagne et la France ont de nouveau donné un signe de leur difficulté à poursuivre une ligne commune comme elles le souhaiteraient : Angela Merkel, le 5 février dernier, s'est fortement distanciée de la position d'Emmanuel Macron quant au Brexit, assurant qu'il était «encore temps» de parvenir à un accord. Une position plus pragmatique que celle d'Emmanuel Macron, dont la stratégie consiste à mettre le Royaume-Uni sous pression.

Lire aussi : Merkel suggère d'européaniser les sièges des Etats membres au Conseil de sécurité l'ONU

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»