Une passagère française décède à Cheremetievo malgré l’atterrissage d’urgence de son avion

La salle d'embarquement à Chérémétiévo© Source : wikipedia
La salle d'embarquement à Chérémétiévo

Une française de 33 ans s’est sentie mal à bord du vol Tokyo-Paris d’Air France. Le pilote a obtenu l’autorisation d’effectuer une escale d’urgence à Moscou mais les médecins ne sont pas parvenus à sauver la jeune femme qui est décédée.

«On n’a pas réussi à sauver la vie de la jeune femme, elle est décédée», a confié un représentant des services d’urgence à l’agence Interfax. Quelques minutes auparavant le capitaine du Boeing 777 d’Air France effectuant la liaison Tokyo-Paris avait obtenu le droit se poser en urgence sur l’aéroport moscovite de Cheremetievo en raison d’un grave problème de santé rencontré par l’une de ses passagères.

Mais les médecins qui sont montés à bord de l’appareil tout de suite après l’atterrissage n’ont pas pu sauver la jeune femme qui ne donnait plus aucun signe de vie, a indique la même source. D’après les premières informations disponibles, c’est un caillot coincé dans artère qui serait à l’origine du décès de la passagère

La victime était accompagnée de ses parents, qui après ce drame, ont décidé de rester quelques temps à Moscou.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales