Gilets jaunes : Pamela Anderson tacle Emmanuel Macron et son «mépris du pauvre»

Gilets jaunes : Pamela Anderson tacle Emmanuel Macron et son «mépris du pauvre»© REUTERS/David Moir
Pamela Anderson à Londres en 2006 (image d'illustration).

L'ex-star d'Alerte à Malibu estime que l'initiative présidentielle du grand débat national, qui peine à convaincre l'opposition, est mort-née. Et fustige au passage Emmanuel Macron pour ses propos désobligeants à l'attention des moins fortunés.

«Le président Macron a lancé un "débat national" sur les Gilets jaunes, mais la première chose qu'il fait, c'est d'offenser la classe ouvrière en affirmant qu'ils "déconnent". Le mépris du pauvre semble être le seul succès de ce "débat national" pour l'instant», a lancé Pamela Anderson le 18 janvier sur Twitter.

L'ancienne star d'Alerte à Malibu a poursuivi sa charge à l'encontre de la gestion par le président français du mouvement des Gilets jaunes. Reprochant au passage au chef d'Etat de maintenir des troupes en Syrie «pendant que son ancien assistant de sécurité est en garde à vue pour emploi abusif de son passeport diplomatique». 

Et Pamela Anderson de conclure, en référence à de récents propos controversés d'Emmanuel Macron : «Alors, qui est celui qui "déconne", les Gilets jaunes ou Macron lui-même ?»

La star a encore livré le fond de sa pensée sur l'initiative du grand débat national, voulue par l'exécutif mais qui peine à convaincre l'opposition : «Comment un vrai débat national peut-il avoir lieu de haut en bas et non de bas en haut, sans aborder tous les sujets, dont le mépris du pauvre par l'Etat français lui-même ?»

Lire aussi : Gilets jaunes : Pamela Anderson blâme «la violence structurelle des élites françaises»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter