Données personnelles : «Personne n’est bien protégé», selon Alain Bensoussan (ENTRETIEN)

Données personnelles : «Personne n’est bien protégé», selon Alain Bensoussan (ENTRETIEN)
L'avocat Alain Bensoussan sur le plateau de RT France.

L’avocat Alain Bensoussan revient pour RT France sur l’information dévoilée par l’ONG Privacy International selon laquelle des applications en vogue sur Android fournissent des données personnelles à Facebook, sans en avertir leurs utilisateurs.

Selon l'ONG Privacy International, Facebook parvient à recueillir les données d’utilisateurs via une vingtaine d'applications Android, sans que ceux-ci n’en soient informés. Et cela, même si ces utilisateurs ne disposent pas de profil sur Facebook. Invité sur RT France ce 2 janvier, Alain Bensoussan, avocat et fondateur du cabinet Lexing Avocats, a affirmé que ce transfert de données était «malheureusement» légal.

«Ce qu’il faut savoir, c’est que [personne] n’est propriétaire de ses données […]. Il n’y a pas de droit de propriété sur les données en tant que tel. Ce sont des droits de la personnalité. Le hiatus entre la sensibilité que nous avons tous sur nos données et la réalité juridique, vient plutôt d’un déficit de droit que d’un déficit de ces sociétés [comme Facebook]. C’est sur le terrain du consentement que la question va se poser. Mais sur le plan de la protection des données, il manque aujourd’hui dans ce monde virtuel, un droit de propriété naturel».

Si Alain Bensoussan juge que les utilisateurs français et européens sont «mieux protégés» que les autres, il pointe du doigt la négligence de ces derniers lorsqu’ils consentent à accepter certaines règles, notamment relatives aux cookies (des fichiers stockés sur le disque dur de l'internaute) : «Souvent le consentement [des utilisateurs] a été donné un peu vite, […] pour aller toute de suite vers l’information. Chacun d’entre nous devrait être comptable des ses informations. On a un peu tendance à les abandonner», a-t-il estimé. 

Lire aussi : La Cnil condamne Facebook à 150 000 euros d'amende et épingle les pratiques du géant américain

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»