Le pilote condamné en Norvège avait dépassé sept fois le taux limite d’alcoolémie avant le décollage

Les avions d'airBaltic Source: Reuters
Les avions d'airBaltic

Un pilote, qui était arrivé ivre au décollage d’un avion transportant une centaine de passagers, a été condamné à six mois de prison en Norvège. Son taux d’alcoolémie était sept fois supérieur à la limite autorisée, a fait savoir l’agence RTE.

La police norvégienne a reçu un appel anonyme l’informant que l’équipage d’un avion, sur le point de décoller depuis l’aéroport d’Oslo à destination de la Grèce, aurait consommé de larges quantités d’alcool. Après être montés à bord et avoir contrôlé les deux pilotes, les policiers ont établi que le taux d'alcoolémie de l’un d’eux était de 1,35 mg par litre de sang, soit sept fois la limite légale.

Ce dernier, un Letton de 38 ans, a ensuite admis avoir consommé, en compagnie des autres membres d’équipage, deux bouteilles de whisky et des bières, quelques heures avant le départ de l’appareil. Il a été condamné, ce lundi, à six mois de prison ferme pour avoir mis en danger les vies des 100 passagers de l’avion.

Le deuxième pilote, âgé de 50 ans, aurait lui, excédé le taux limite d’alcoolémie de deux fois et comparaîtra le 17 septembre.

Les tests sur deux hôtesses de l’air se sont également révélés positifs.

La société airBaltic qui employait les accusés, s’est excusée auprès de ses clients affectés par l’incident, et a fait savoir que des procédures de licenciement étaient en cours contre tous les membres de cet équipage. «Nous avons une politique de tolérance zéro vis-à-vis de l’alcool. La sécurité est notre priorité», a déclaré un représentant de la société.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales