«Si les Kurdes n’arrêtaient pas Daesh, leurs combattants seraient en Europe en un mois»

Jim Atherton, citoyen britannique qui a plaqué tout pour combattre Daesh© Capture d'écran d'une vidéo de RT
Jim Atherton, citoyen britannique qui a plaqué tout pour combattre Daesh

Jim Atherton, un citoyen britannique d'âge moyen venu compléter les rangs des étrangers qui luttent contre Daesh, a accordé une interview à RT où il explique les raisons de son choix.

Jim Atherton, 52 ans, avait une famille normale, deux petits-enfants et travaillait comme chauffeur depuis plus de 20 ans lorsqu'il a vu une vidéo diffusée dans les médias britanniques et montrant les atrocités commises par Daesh. Immédiatement, il a décidé de rejoindre la milice chrétienne dont les membres sont connus pour être des Sacrificateurs. Il a vendu tout ce qu’il avait pour acheter des armes, des munitions et un billet pour le Moyen-Orient, le tout lui étant revenu à 25 000 euros. Depuis trois mois sur place, il a déjà pris part à quatre batailles en Irak. 

Une image de RT
Une image de RT

RT : D'où venez-vous et comment avez-vous rejoint les milices chrétiennes en Irak et au Kurdistan ?

Jim Atherton : Je viens de l’est de l’Angleterre. J’ai décidé de rejoindre les rangs de ceux qui luttent contre Daesh au Kurdistan car je savais que je pouvais leur apporter mon aide. Je les ai contactés via Facebook et leur ai demandé ce qui se passait là-bas. Je sais que les gouvernements britannique, américain et d'autres sont très impliqués dans ce qui se passe en Irak et au Kurdistan. J’ai perdu mon frère cadet en Afghanistan en 2006 et je sais que beaucoup de soldats américains et britanniques ont été tués là-bas. C'est pour cela que je suis persuadé qu’il ne s’agit pas d'un problème spécifiquement kurde ou irakien. C’est un problème qui concerne le monde entier. Le Kurdistan est un lieu très important pour nous tous puisque c’est le Kurdistan qui protège l’Europe. Si les Kurdes n’arrêtaient pas les groupes terroristes, y compris Daesh, leurs combattants seraient en Europe en un mois. Et évidemment, ils attaqueraient l’Europe. 

RT : Selon vous, pourquoi des citoyens européens, notamment des Britanniques partent pour le Moyen-Orient pour y lutter aux côté de Daesh ?

Jim Atherton : Je ne peux pas expliquer pourquoi des Britanniques, des citoyens britanniques s'envolent combattre avec Daesh. Je ne peux pas trouver de mots pour le décrire, ils n’y vont que pour tuer…  la religion, je pense que ce n'est qu'un prétexte pour eux.

RT : On sait que vous avez accès à Internet et que vous pouvez contacter votre famille. Y-a-t-il néanmoins des choses qui vous manquent particulièrement ?

Jim Atherton : Bien sûr, ma famille me manque et je lui manque aussi. Mon chien me manque. Mes voitures et mes motos me manquent. J'ai très envie de voir la pluie et pouvoir manger un sandwich au bacon. Je sais que ma famille s’inquiète beaucoup pour moi, mais à la fin de la journée, je pense à eux et me dit qu’ils sont fiers de ce que je fais… du moins, je l'espère. Pour ma part, je sais que ce que je fais est juste et je suis fier de moi-même. Je voudrais vraiment qu’un jour tout cela s'arrête et que je puisse rentrer chez moi, revoir ceux que j'aime.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales