Meurtrière Méditerranée : au moins quarante migrants meurent etouffés dans la cale d'un bateau

Capture d'écran de @ActuFinanciere
Capture d'écran de @ActuFinanciere

La marine italienne a retrouvé au moins quarante migrants morts qui se seraient étouffé dans la cale d‘un navire. Une opération de sauvetage est en cours, de nombreux migrants sont secourus sur un autre bateau.

Un hélicoptère de la marine a repéré un bateau en difficulté à environ 21 milles des côtes libyennes, au sud de l'île italienne de Lampedusa. Le bateau, qui transportait quelque 300 migrants, était «surchargé et commençait à couler», a raconté une journaliste de la chaîne italienne RaiNews à l’AFP qui se trouvait dans le centre des secouristes italiens.

D'après les nombreux témoignages recueillis auprès des survivants de cette traversée très dangereuse entre la Libye et l'Italie, les passeurs ont l'habitude d'entasser dans la cale les migrants ayant payé moins que les autres pour la traversée.

Piégés dans cet espace confiné, les migrants courent le risque de mourir étouffés ou asphyxiés par les émanations de carburant, ou encore noyés si le bateau chavire et coule sans leur laisser le temps de sortir.

Alors que l’Union européenne tente de faire face à l'afflux de réfugiés, les migrants continuent d'essayer de traverser la mer Méditerranée, au péril de leur vie. En 2015, la Méditerranée s’est transformée en un véritable cimetière. Plus de 2 000 migrants clandestins y ont perdu la vie en tentant de rejoindre l’Europe, selon les chiffres de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales