Du cyanure et d’autres produits hautement toxiques retrouvés sur le lieu des explosions en Chine

Des secouristes chinois sur le site des explosions Source: Reuters
Des secouristes chinois sur le site des explosions

Les autorités chinoises ont confirmé la présence de produits toxiques dans la zone des deux explosions à Tianjin. Selon le ministère de la Protection de l’environnement, dans plusieurs tubes, le taux de cyanure est huit fois supérieur à la norme.

Les secouristes font tout leur possible pour évaluer la pollution causée à l’environnement de la ville et les dangers qu’elle comporte. Pour faire face au danger chimique, 22 stations d’observation ont été déployées pour examiner la situation, dont cinq vérifient la qualité de l’eau. En outre, plus de 200 militaires des unités de protection radiologique, chimique et biologique de l’armée chinoise s'y sont engagées pour gérer les conséquences des explosions.

Pour les autorités, la priorité est l’inspection de l’air pour déterminer la présence de gaz toxiques. Et la possibilité d'une intoxication est très haute car dans l’entrepôt qui a explosé, appartenant à Ruihai Logistics, de nombreux produits chimiques très dangereux étaient entreposés, notamment du cyanure et du diisocyanate de toluène. 

Selon The People's Daily, le journal officiel du parti communiste chinois, les secouristes «tentent de retirer 700 tonnes de cyanure» du lieu de la catastrophe. Selon les médias locaux, ce sont les pompiers qui auraient pu provoquer des explosions suivantes en utilisant de l'eau pour éteindre le feu.

Les autorités chinoises n'ont pas fait de commentaires sur le niveau de dangerosité pour les habitants du pays, mais plus de 6 000 personnes ont été évacuées de la ville tandis qu'à Pékin, un témoin a déclaré au MailOnline par email qu’elle avait reçu une lettre avertissant que de grands nuages de fumée se dirigeaient vers la ville : «On nous demande de garder portes et fenêtres fermées, d'éviter de sortir et de porter un masque chirurgical si nous devions nous trouver à l'extérieur».

Pour éviter que des catastrophes similaires ne se reproduisent, Le Conseil chinois des affaires d'État a ordonné la création d'une mission d’inspection qui examinera tous les produits chimiques et explosifs qui représentent un danger dans le pays. 

En ce qui concerne les foyers de l'incendie qui faisait encore rage jeudi, les pompiers ont réussi à les étouffer et pour le moment, la possibilité de nouvelles explosions est exclue. A présent, les secouristes poursuivent les opérations de sauvetage et de recherche de survivants. Pour le moment, les services d’urgence ont pu retrouver 32 personnes. Parmi eux, un pompier dont les premiers mots après avoir repris conscience à l'hôpital ont été : «patron, est-ce que le feu est éteint ?».

Mais le bilan des morts continue d'augmenter. Selon les dernières données, 56 personnes, dont 21 pompiers, ont péri dans l'incendie, tandis que 701 ont été blessées. 70 d’entre elles se trouvent dans un état grave et sont actuellement soignées dans les hôpitaux locaux.

La cause des explosions n’a pas encore été découverte et les enquêteurs ignorent pour l'instant quels produits chimiques auraient pu les provoquer. Selon les enquêteurs, les documents de la douane et de la compagnie-opératrice de l’entrepôt comprennent de nombreuses incohérences, alors que l’office de la société a été détruit par l’explosion, ce qui a empêché la découverte de données plus actuelles. Cela n’a pas empêché les autorités chinoises d’interpeller la direction de la compagnie. Cependant, selon le représentant des services de sécurité au travail, l’entrepôt dans lequel se trouvaient les produits chimiques était aux normes et convenablement équipé. 

Explosions en Chine : des scènes apocalyptiques filmées et des témoignages (VIDEOS)

Des explosions spectaculaires se sont produites le 12 août à 23 :30 (heure locale). Selon les témoins, l’onde de choc a brisé les fenêtres des bâtiments dans un rayon de dix kilomètres et a endommagé plusieurs milliers de voitures (5 000 au total). La puissance de la première explosion est estimée à trois tonnes de TNT, tandis que l’incendie qui s'est déclenché ensuite a entraîné de nouvelles explosions encore plus puissantes qui équivalent à 21 tonnes de TNT.

Le bilan des explosions en Chine atteint 51 morts, le feu continue de faire rage

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales