La directrice d'une ONG explique comment piéger ces «abrutis» d'agents aux frontières (VIDEO)

La directrice d'une ONG explique comment piéger ces «abrutis» d'agents aux frontières (VIDEO)© Alexandros Avramidis Source: Reuters
Des migrants attendent de passer la frontière entre la Grèce et la Macédoine (image d'illustration).

L'ONG Advocates Abroad aide les migrants à entrer en Europe par la Grèce depuis 2016 et revendique la réussite de 15 000 dossiers. Or, selon de récentes révélations, les membres de l'ONG encouragent les migrants à mentir aux agents aux frontières.

Ariel Ricker, la directrice de l'ONG Advocates Abroad qui aide les migrants à passer les frontières européennes, a été filmée à son insu alors qu'elle expliquait comment elle prodiguait ses conseils aux migrants qui voulaient pénétrer les territoires européens, notamment par la Grèce. L'entretien a été diffusé sur Internet le 12 novembre par une militante canadienne marquée à droite, Lauren Southern.

Advocates Abroad est une ONG à but non-lucratif fondée en 2016 qui opère principalement en Grèce et se targue sur son site internet d'avoir fait passer 15 000 réfugiés en Europe.

Au cours de la discussion, Ariel Ricker détaille les conseils qu'elle livre aux migrants que son association cherche à aider. Elle insiste notamment sur l'impression qu'ils doivent inspirer aux agents qui les prennent en charge aux frontières de se trouver dans une situation traumatique et de se sentir persécutés.

«Je leur dis qu'il faut jouer la comédie, que tout cela, c'est du théâtre. Et leur rôle, c'est celui du réfugié traumatisé, parce que ces EASO [l'European asylum support office, soit les agents aux frontières du bureau de gestion des demandes d'asile] sont tellement des putains d'abrutis... Tout ce qu'ils savent, c'est ce qu'il y a écrit sur leur papier qui dit ce que c'est qu'un réfugié traumatisé, avec telle ou telle caractéristique. Donc, nous entraînons les gens à présenter ces caractéristiques. Ils [les agents] prennent en compte l'attitude des gens, s'ils sont émotifs ou pas. Alors ils doivent pleurer ou vomir et demander une pause. [...] On organise des jeux de rôles avec eux. [...] D'abord, nous jouons leur rôle à eux et ils doivent se mettre dans la peau de l'agent, puis on inverse. Comment entrer dans la pièce, comment se présenter, comment s'asseoir, comment se lever et comment prier. C'est une bonne manière de démontrer sa sincérité. [...] Parfois ils [les agents] demandent "quelles sont vos vacances préférées ?" et certaines personnes [migrantes] répondent juste "Noël". Nous leur expliquons donc que ce n'est pas une réponse suffisante. Ils doivent aussi préciser que c'est le 25 décembre et que c'est le jour de naissance de Notre Seigneur.»

Dans un premier temps, l'organisation a décidé de répondre sur Twitter à la publication de la vidéo en évoquant une vidéo «lourdement modifiée», «filmée sans consentement» et utilisée «à des fins de politique de droite». Avant que les comptes Twitter et Facebook de l'ONG ne soient subitement supprimés.

Lire aussi : Renvoi illégal de migrants de la France vers l'Italie ? Salvini demande des «réponses claires»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter