L'histoire de l'homme qui a laissé sa fille se noyer à Dubaï remonte en réalité à 1996

Le noyade sur une plage de Dubaï remonte en réalité à 1996.
Le noyade sur une plage de Dubaï remonte en réalité à 1996.

Suite à la publication d'une histoire évoquant une fille qui s'était noyée après que son père a refusé que les sauveteurs lui viennent en aide, la police de Dubaï a précisé que cette affaire remontait en réalité à 1996.

La police de Dubaï a affirmé mercredi, suite à un article du Guardian, que l'histoire, très commentée sur les réseaux sociaux, d'un homme d'origine asiatique qui a laissé sa fille se noyer à Dubaï plutôt que de laisser des secouristes l'assister, remontait en fait à 1996.

Selon le site internet Emirates 24/7, repris un peu vite par de nombreux médias dont RT France, une jeune fille de 20 ans était en train de se noyer lorsque deux sauveteurs sont venus lui porter secours. Mais son père «a commencé à être violent avec eux leur disant qu'il préférerait que sa fille soit morte plutôt qu'elle ne soit touchée par un inconnu».

Une histoire terrifiante, et vraie, mais qui datait de 1996. «Oui c'est une vieille histoire qui remonte à 1996», a ainsi rétorqué la police de Dubaï sur Twitter suite à de nombreuses sollicitations. Dans une version actualisée, Emirates 24/7 a précisé que l'officier de police qui a évoqué cet incident relatait en fait «certaines des pires affaires de sa carrière».

Selon lui, le père de la jeune fille, dont la nationalité n'a pas été précisée, a été arrêté et jugé pour avoir empêché les secours de sauver la vie de sa fille. Sur les réseaux sociaux en revanche, beaucoup ont dénoncé les amalgames réalisés suite à cette affaire. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales