Bombardement à Damas : 33 civils tués et plus de 55 autres blessés

Bombardement à Damas : 33 civils tués et plus de 55 autres blessés Source: Reuters
Rodi Said
Suivez RT France surTelegram

La capitale syrienne a été bombardée par plusieurs dizaines de roquettes en provenance d’ al-Ghouta. L'armée syrienne a riposté à cette attaque. Mais ces bombardements ont tué une majorité de femmes et d'enfants.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a déclaré, ce matin, qu’une cinquantaine de projectiles ont été tirés sur plusieurs quartiers du centre de la capitale. Dans un premier temps, ce bombardement a fait 5 victimes civiles.

L’aviation syrienne a, par la suite, répondu à cette attaque en bombardant la région d’al-Ghouta, qui est tenue en grande partie par les rebelles. La riposte de l'armée régulière a causé la mort d'au moins 27 autres civils.

En savoir plus : L'armée syrienne abandonne une région clé aux rebelles

Les quartiers résidentiels de la capitale sont régulièrement l'objet de pilonnages. Le premier bombardement a eu lieu juste avant l’arrivée du ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif, venu discuter des solutions possibles pour mettre un terme à la guerre civile. 

La diplomatie iranienne qui soutient le régime de Bachar el-Assad a déclaré, la semaine dernière, qu'elle pourrait présenter aux Nations-Unies un plan de paix pour la Syrie.

«Nous présenteront ce plan au secrétaire général de l'ONU, après la fin des discussions approfondies entre Téhéran et Damas», a précisé le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, le 5 août.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix