Pluie de réactions internationales après la fusillade meurtrière contre une synagogue aux Etats-Unis

Pluie de réactions internationales après la fusillade meurtrière contre une synagogue aux Etats-Unis© John Altdorfer Source: Reuters
Des officiers de police sécurisent les alentours de la synagogue Arbre de vie de Pittsburgh en Pennsylvanie, théâtre le 27 octobre d'une fusillade meurtrière.
Suivez RT France surTelegram

Sur Twitter, plusieurs dirigeants étrangers ont très rapidement fait part de leur émotion après avoir pris connaissance la fusillade meurtrière survenue ce 27 octobre dans d’une synagogue à Pittsburgh en Pennsylvanie.

La fusillade qui s'est produite le 27 octobre dans une synagogue de Pittsburgh en Pennsylvanie et a fait 11 morts et six blessés (dont quatre parmi les forces de l'ordre), a soulevé une vague d’émotion parmi les dirigeants étrangers.

«Tristesse et pensées pour celles et ceux qui sont tombés à Pittsburgh lors de la fusillade. Nous sommes avec le peuple américain, une nouvelle fois endeuillé», a tweeté Emmanuel Macron.

Quelques heures après, sur le même réseaux social, le chef de l’Etat français relayant une vidéo dans laquelle Donald Trump évoquait le déploiement des forces de police chargées de sécuriser les lieux après la fusillade, a condamné un «acte odieux».

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a dit de son côté «avoir le cœur brisé».

 

Pour sa part, la chancelière allemande Angela Merkel a dénoncé «la haine antisémite aveugle». «Nous tous devons nous élever avec détermination contre l'antisémitisme. Partout», a-t-elle affirmé dans déclaration postée sur Twitter par Steffen Seibert, porte-parole du gouvernement allemand.

Se joignant aux messages de soutien des autres dirigeants, Matteo Salivini a également réagi : «Je suis sûr que les Etats-Unis seront en mesure de punir le bâtard qui a tué aujourd'hui huit innocents dans une synagogue Solidarité avec la communauté juive.»

 

«Aujourd’hui, les Canadiens sont de tout cœur avec la communauté juive de Pittsburgh qui a subi une attaque antisémite horrible alors qu’elle priait. Puissent les familles des personnes tuées trouver du réconfort et puissent les blessés se rétablir complètement et rapidement», a écrit sur Twitter le Premier ministre canadien Justin Trudeau. 

L'auteur des faits a ouvert le feu alors que les fidèles étaient rassemblés pour l'office du chabbat. Il s'est ensuite rendu. La justice fédérale l'a inculpé de 29 chefs d'accusation, dont 11 chefs d'utilisation d'une arme à feu pour commettre un meurtre et 11 chefs d'obstruction de l'exercice d'une religion ayant entraîné la mort. Il sera poursuivi pour «crime antisémite» et risque la peine de mort.

Lire aussi : Etats-Unis : une fusillade fait plusieurs morts dans une synagogue

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»