Enceinte, une Suédoise de 15 ans capturée par Daesh... après avoir voulu rejoindre Al-Qaïda

Les membres de l'Etat islamique ont kidnappé la jeune femme enceinte et son petit ami, obligé de se battre dans les rangs de Daesh. Source: Reuters
Les membres de l'Etat islamique ont kidnappé la jeune femme enceinte et son petit ami, obligé de se battre dans les rangs de Daesh.

Parti de la famille d'accueil où elle vivait, une jeune fille de 15 ans s'est envolée pour la Turquie, puis la Syrie, avec son petit ami de 19 ans pour combattre aux côtés d'Al-Qaïda. Ils sont désormais prisonniers de Daesh.

«Elle était très triste et a très peur», a expliqué sa mère, qui a eu la chance de contacter sa fille dont le nom n'a pas été révélé par les médias suédois pour des raisons de sécurité, au journal Expressen. «Nous ne savons pas comment la faire sortir du pays. Maintenant, elle est dans une zone contrôlée par Daesh, et ce sera donc encore plus difficile.»

A la base de cette histoire rocambolesque, deux adolescents amoureux. Le couple, marié religieusement dans une cérémonie musulmane à Stockholm, sans l'avis de leurs parents, s'est en effet envolé pour la Turquie, puis la Syrie, avec l'ambition de rejoindre un groupe lié à Al-Qaïda en Syrie.

Mais tout ne s'est pas passé comme prévu. A peine arrivé sur place, les deux jeunes Suédois ont été capturés par des membres de l'Etat islamique, rival d'Al-Qaïda, lors de combats à Alep, au nord-ouest de la Syrie. Le couple, désormais sous contrôle de Daesh, a ensuité été séparé car le mariage n'est pas reconnu comme valide par l'Etat islamique.  

Après plus de dix jours sur place, le petit ami de cette jeune fille de 15 ans serait, selon les médias suédois, obligé de se battre aux côtés des membres de Daesh. La jeune femme enceinte est, elle, retenue prisonnière au sein d'un groupe de femmes. 

Un porte-parole du gouvernent a juste expliqué «être en contact avec les membres de la famille», sans divulguer d'autres détails.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales