Des milliers de personnes manifestent à Londres contre le Brexit (VIDEO, PHOTOS)

Des milliers de personnes manifestent à Londres contre le Brexit (VIDEO, PHOTOS)© REUTERS/Simon Dawson
Manifestation contre le Brexit le 20 octobre à Londres.

Dans la capitale anglaise, des milliers de manifestants battent le pavé pour «le plus gros, le plus bruyant et le plus important» des rassemblements anti-Brexit depuis le référendum de juin 2016, selon les organisateurs de la marche.

Venus des quatre coins du pays, des milliers de manifestants se rendent au Parlement, à Westminster, ce 20 octobre, dans la capitale, pour protester contre la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

«L'élite du Brexit ne peut pas régler ce problème, seuls vous le pouvez : demandez un vote du peuple», réclame avec ambition sur son site internet l'organisation People's Vote, à l'origine de la manifestation. Selon elle, les négociations sur le Brexit entraîneraient le pays vers un futur «pour lequel personne n'a voté».

Les manifestants, amenés dans la capitale par plus de 150 cars, défilent dans le centre de la capitale avant de se rendre sur la place du Parlement.

La tête de cortège est constituée de centaines de jeunes manifestants, originaires de partout dans le pays. Une manière pour People's Vote de montrer que les jeunes seront les plus touchés par les conséquences du Brexit.

Parmi les orateurs attendus dans le centre de Londres figurent des députés des partis conservateur, travailliste, libéral-démocrate, vert, et du parti indépendantiste écossais SNP, ainsi que le maire travailliste de Londres, Sadiq Khan. Quelques minutes avant son intervention, ce dernier a confié à la BBC un message qu'il souhaitait adresser au Premier ministre Theresa May : «Qu'est-ce qui pourrait être plus démocratique, qu'est-ce qui pourrait être plus britannique que de faire confiance au jugement du peuple britannique ?»

Cette manifestation s'inscrit dans un mouvement que mènent les partisans du maintien du Royaume-Uni dans l'UE depuis qu'ils ont perdu dans les urnes, le 23 juin 2016. Depuis deux ans, la remise en cause du résultat du référendum a été incessante et a souvent bénéficié de l'aide de leaders d'opinion. De l'ex-Premier ministre Tony Blair au milliardaire Richard Branson, en passant par les inévitables organisations de George Soros, les Britanniques ont ainsi été soumis à une campagne visant à leur faire regretter leur vote.

Lire aussi : Brexit : ces voix qui s'élèvent contre celle du peuple britannique depuis deux ans

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter