Les astronautes de l’ISS vont manger leur première laitue cosmique

La laitue cultivée dans l'espace © Capture d'écran du compte de Twitter de NASA
La laitue cultivée dans l'espace

Pour la première fois, les astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) vont goûter de la nourriture qui a poussé dans l’espace. Une laitue romaine rouge est prête à tomber dans leur assiette.

Les membres de l’expédition 44 de l’ISS ont réussi à faire pousser de la laitue rouge en absence de gravité. Avant de la goûter, son contenu microbiologique a été vérifié et on l’a nettoyée avec de l’acide citrique et des désinfectants.

Selon les posts Twitter, certains astronautes attendent avec impatience le moment de procéder à la dégustation. Mais on ne sait pas ce qu’ils préfèrent : la manger comme un repas en soi ou en complément des produits déshydratés usuels. 

Une moitié de la récolte doit être envoyée à la Terre pour examen.

La technologie Veggie, qui a été utilisée pour faire pousser ces laitues dans l’espace, est très importante pour les futurs vols longue-distance car elle permettrait de fournir des légumes frais aux voyageurs de l’espace tout en offrant un moyen de se changer les idées en toute décontraction aux astronautes qui aiment jardiner.

«Certains éléments permettent de croire que les tomates, les myrtilles, les laitues rouges sont une source importante d’anti-oxydants. Disposer de ces aliments frais dans l’espace pourrait avoir un impact positif sur l’humeur des voyageurs et pourrait aussi servir de protection contre le rayonnement cosmique», a déclaré le chef de ce projet de recherche, Ray Wheeler. 

De plus, le développement de cette technologie pourrait déboucher sur des solutions aux problèmes qu’on connaît sur la Terre. On pourrait l’utiliser pour faire pousser des fruits et légumes dans les lieux qui souffrent du manque d’eau, au Moyen-Orient par exemple.

Les recherches ont été entamées en mai quand les racines de la laitue ont été arrosées pour la première fois. 33 jours plus tard, on les a renvoyées sur Terre pour examen. Une autre partie de graines ont été semées en juillet, après avoir passé une année dans la station spatiale.

Le système Veggie a été inventé par Orbital Technologies Corp (Orbitec) à Madison et livré à l’ISS en avril 2014. La première récolte était donc attendue en octobre de la même année mais les astronautes n’ont pas obtenu la permission de consommer. Les scientifiques redoutaient qu’un problème survienne même si les analyses au sol ont démontré que les feuilles de salade étaient comestibles.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales