Allemagne : un chef d'une milice affiliée à l'Armée syrienne libre condamné pour crime de guerre

Allemagne : un chef d'une milice affiliée à l'Armée syrienne libre condamné pour crime de guerre© JACQUES DEMARTHON Source: AFP
Image d'illustration

Pillage, enlèvements, torture : Ibrahim A., un Syrien qui dirigeait un groupe affilié à l'Armée syrienne libre dans la région d'Alep a été condamné à perpétuité par un tribunal allemand. Il avait été arrêté deux ans auparavant en Westphalie.

Le tribunal de Dusseldorf en Allemagne a condamné un ressortissant syrien à la prison à vie le 24 septembre après l'avoir reconnu coupable de «crime de guerre» commis dans son pays natal.

Selon les informations publiées sur le site officiel du tribunal, Ibrahim A., 43 ans, commandait les 150 membres de la milice Ghuraba al-Sham (affiliée à l'Armée syrienne libre), qui se battait dans le nord de la Syrie.

«En tant que commandant, il a profité de l’anarchie résultant du chaos de la guerre civile et de son contrôle de facto de certaines parties d’Alep à des fins criminelles, pour piller et enlever des personnes qu’il torturait ou faisait torturer par ses miliciens», peut-on notamment lire dans la déclaration du tribunal. Ibrahim A. avait été arrêté en 2016 en Westphalie après qu'un mandat d'arrêt ait été émis à son encontre par la Cour fédérale de justice.

Initialement constituée de déserteurs de l'armée régulière, l'Armée syrienne libre – qui bénéficiait du soutien des Occidentaux, dont la France – a vu au fil des années de nombreuses factions rejoindre ses rangs, dont certaines ouvertement islamistes.

Lire aussi : Le Monde a-t-il omis la nature islamiste de l’un des principaux groupes armés de la Ghouta ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter