Allemagne : un chef d'une milice affiliée à l'Armée syrienne libre condamné pour crime de guerre

Allemagne : un chef d'une milice affiliée à l'Armée syrienne libre condamné pour crime de guerre© JACQUES DEMARTHON Source: AFP
Image d'illustration
Suivez RT France surTelegram

Pillage, enlèvements, torture : Ibrahim A., un Syrien qui dirigeait un groupe affilié à l'Armée syrienne libre dans la région d'Alep a été condamné à perpétuité par un tribunal allemand. Il avait été arrêté deux ans auparavant en Westphalie.

Le tribunal de Dusseldorf en Allemagne a condamné un ressortissant syrien à la prison à vie le 24 septembre après l'avoir reconnu coupable de «crime de guerre» commis dans son pays natal.

Selon les informations publiées sur le site officiel du tribunal, Ibrahim A., 43 ans, commandait les 150 membres de la milice Ghuraba al-Sham (affiliée à l'Armée syrienne libre), qui se battait dans le nord de la Syrie.

«En tant que commandant, il a profité de l’anarchie résultant du chaos de la guerre civile et de son contrôle de facto de certaines parties d’Alep à des fins criminelles, pour piller et enlever des personnes qu’il torturait ou faisait torturer par ses miliciens», peut-on notamment lire dans la déclaration du tribunal. Ibrahim A. avait été arrêté en 2016 en Westphalie après qu'un mandat d'arrêt ait été émis à son encontre par la Cour fédérale de justice.

Initialement constituée de déserteurs de l'armée régulière, l'Armée syrienne libre – qui bénéficiait du soutien des Occidentaux, dont la France – a vu au fil des années de nombreuses factions rejoindre ses rangs, dont certaines ouvertement islamistes.

Lire aussi : Le Monde a-t-il omis la nature islamiste de l’un des principaux groupes armés de la Ghouta ?

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix