Un Casque bleu rwandais en Centrafrique aurait abattu quatre collègues d’armes avant de se suicider

Un Casque bleu rwandais Source: Reuters
Un Casque bleu rwandais

Un soldat rwandais qui servait dans la mission de maintien de la paix en République centrafricaine a tué par balle quatre soldats rwandais et en a blessé encore huit autres samedi avant de se suicider, a annoncé le ministère rwandais de la Défense.

L’incident s’est produit à 04h45 GMT au siège du bataillon rwandais à Bangui, la capitale du pays. Selon l’information du ministère, les blessés ont été transportés à l’hôpital.

En ce qui concerne les causes de la fusillade, le porte-parole du ministère, le brigadier-général Joseph Nzabamwita, a annoncé que «l’enquête est en cours pour trouver les motifs». Il pourrait s’agir de terrorisme, mais les enquêteurs n’excluent pas que l’assaillant ait été atteint d’un accès de folie.

La République centrafricaine est plongée dans le chaos depuis mars 2013 quand les rebelles de la Seleka, organisation principalement musulmane, ont pris le pouvoir. Ils ont alors commencé à persécuter la majorité chrétienne du pays, après que ceux-ci ont chassé des dizaines de milliers de musulmans dans le sud du pays, dans une partition de facto.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales