Les deux dirigeants coréens défilent sous les acclamations à Pyongyang (IMAGES)

Les deux dirigeants coréens défilent sous les acclamations à Pyongyang (IMAGES) © Pyongyang Press Corps Source: AFP
Défilé du 18 septembre à Pyongyang.
Suivez RT France surTelegram

Les dirigeants des deux Corées ont défilé dans les rues de Pyongyang sous les acclamations de la foule avant un troisième sommet qui verra le Sud-Coréen tenter de débloquer les discussions sur la dénucléarisation entre le Nord et Washington.

Ce 18 septembre, le numéro un nord-coréen Kim Jong-un a accueilli son homologue du sud Moon Jae-in sur le tarmac de l'aéroport de Pyongyang, d'où il supervisait les tirs de missiles l'an dernier, au plus fort des tensions entre les deux voisins. 

Les deux dirigeants coréens défilent sous les acclamations à Pyongyang (IMAGES) © Pyongyang Press Corps

Les deux hommes, accompagnés chacun de leur épouse, se sont donné l'accolade avant d'échanger quelques mots. Sur leur passage des centaines de personnes agitaient des drapeaux nord-coréens ou les emblèmes de l'unification, soit l'image d'une péninsule non divisée.

Les deux dirigeants coréens défilent sous les acclamations à Pyongyang (IMAGES) © Pyongyang Press Corps

Des milliers d'autres Nord-Coréens munis de bouquets chantaient à l'unisson «Réunification du pays» massés sur les trottoirs au passage du véhicule transportant les deux dirigeants. Les deux hommes sont passés devant le palais Kumsusan, où reposent les dépouilles du père et du grand-père de Kim Jong-un.

Les deux dirigeants coréens défilent sous les acclamations à Pyongyang (IMAGES) © Pyongyang Press Corps

Moon Jae-in, dont les propres parents ont fui le nord durant la guerre, séjournera trois jours dans le pays. Il marche ainsi dans les pas de ses prédécesseurs Kim Dae-jung, qui avait fait le voyage de Pyongyang en 2000 et de Roh Moo-hyun, son mentor, parti en 2007. Le sommet «offrira l'occasion importante d'accélérer encore davantage le développement des relations intercoréennes qui tournent une nouvelle page de l'histoire», a estimé l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

Cette visite est une nouvelle étape du dégel sur la péninsule qui a permis un premier sommet fin avril, dans le village frontalier de Panmunjom, avant une deuxième rencontre en mai. 

Lire aussi : RT France visite une ferme collective nord-coréenne, vitrine de l'idéologie du «juche» (REPORTAGE)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix