Brésil: largement en tête des intentions de vote, Lula est déclaré inéligible pour la présidentielle

Brésil: largement en tête des intentions de vote, Lula est déclaré inéligible pour la présidentielle© Sergio Moraes Source: Reuters
Une affiche en faveur de la libération de Lula, partiellement déchirée (image d'illustration).

Les magistrats du Tribunal supérieur électoral du Brésil ont invalidé la candidature de Luiz Inacio Lula da Silva au prochain scrutin présidentiel. Celui qui fut le président du Brésil de 2003 à 2011 est actuellement incarcéré, accusé de corruption.

Ce 1er septembre, le Tribunal supérieur électoral du Brésil a invalidé, par une majorité écrasante de six magistrats contre un, la candidature de Lula à l'élection présidentielle d'octobre 2018. L'officialisation de celle-ci avait été annoncée début août par le Parti des Travailleurs brésilien alors que Lula avait écrit, depuis sa cellule, une lettre à ses sympathisants.

Largement en tête des intentions de vote, Lula a été déclaré inéligible en vertu d'une loi qui interdit à toute personne condamnée en appel de se présenter à un scrutin. Le dernier sondage de l'institut Datafolha crédite en effet Lula de 39% des intentions de vote au premier tour, 20 points de plus que le deuxième, le député d'extrême droite Jair Bolsonaro. Alors que des recours sont encore possibles, le Parti des Travailleurs a affirmé de son côté qu'il continuerait de lutter pour que son leader puisse se présenter à l'élection présidentielle.

Accusé de corruption et blanchiment d'argent, Lula purge actuellement une peine de 12 ans et un mois de prison à Curitiba dans le sud du Brésil. L'ancien président brésilien a toujours nié les faits qui lui sont reprochés, affirmant être victime d'un complot destiné à l'empêcher de se présenter à l'élection d'octobre 2018.

Lula a été le président du Brésil à deux reprises [...] C’est une période durant laquelle environ entre 35 et 40 millions de personnes sont sorties de la pauvreté

Interrogé par RT France le 27 août 2018, Maurice Lemoine, journaliste spécialiste de l’Amérique latine, confiait son analyse des enjeux liés à la crise politique brésilienne.

L'ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique était notamment revenu sur la popularité de Luiz Inacio Lula da Silva au Brésil : «Il ne faut pas oublier que Lula a été le président du Brésil à deux reprises, à partir de 2003. C’est une période durant laquelle environ entre 35 et 40 millions de personnes sont sorties de la pauvreté. Donc les secteurs populaires brésiliens n’oublient pas cette période qui, dans l’histoire du Brésil, va demeurer historique en terme de lutte contre la pauvreté.»

Lire aussi : L'ONU demande au Brésil de laisser Lula se présenter à la présidentielle depuis sa prison

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter