L’image d’Emmanuel Macron auprès des Français continue de se détériorer

L’image d’Emmanuel Macron auprès des Français continue de se détériorer© Yann COATSALIOU Source: AFP
Emmanuel Macron delivers prononce un discours le 17 août 2018 à l'occasion du 74e anniversaire de la libération de Bormes-les-Mimosas lors de la Seconde Guerre mondiale (Image d'illustration.)

Publié ce 22 août, un sondage de l’institut Elabe révèle que plus d’un Français sur deux juge «décevante» l’action du chef de l’Etat. C'est le second plus mauvais score enregistré par l’institut de sondage depuis juillet 2017.

Alors que l'affaire Benalla agite toujours la classe politique, le chef de l’Etat entame la rentrée sous de mauvais auspices. Selon un sondage réalisé par l'institut Elabe les 21 et 22 août auprès de 1 003 personnes, les Français se montrent de plus en plus défiants vis-à-vis de la politique d’Emmanuel Macron. Plus d’un Français sur deux (54%) se dit «déçu» de l'action du président, soit le deuxième chiffre le plus mauvais enregistré par l'institut depuis juillet 2017, comme le souligne BFMTV.

Par ailleurs, l’image du locataire de l’Elysée continue de se dégrader auprès de l’opinion. 80% des Français le perçoivent comme un président «autoritaire» soit une progression de huit points par rapport à la précédente enquête d’opinion réalisée en janvier dernier.

En outre, il inquiète près de 60% des sondés, et seulement 28% d’entre eux estiment qu’il peut «rassembler». Seul motif de satisfaction pour Emmanuel Macron, une majorité de Français le trouvent «dynamique» (72%) ou encore «capable de réformer» (53%). Plus frappant encore : seuls 6% des Français jugent que cette politique «améliore» leur situation.

Les prochaines réformes voulues par le chef de l’Etat et son gouvernement ne trouvent guère l’assentiment des Français. 75% disent ne pas faire confiance au plan pauvreté, 68% à la réforme des retraites. Enfin, la politique menée par l’exécutif est davantage jugée de manière négative auprès des classes sociales les plus modestes (60%) qu’au sein des classes moyennes (55%) et aisées (44%).

Lire aussi : Les Français trouvent qu'Emmanuel Macron «suit ses engagements» mais mène une politique «injuste»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter