La Russie s'alarme des conditions de détention de Maria Boutina (VIDEO)

La Russie s'alarme des conditions de détention de Maria Boutina (VIDEO)© Capture d'écran vidéo RT France
Maria Boutina (Image d'illustration.)

Maria Boutina, l'étudiante russe accusée d'espionnage par Washington, a été transférée le 17 août dans une prison de Virginie sans que son avocat en soit informé. Ses conditions de détention inquiètent Moscou.

Accusée de promouvoir les intérêts de la Russie en infiltrant des organisations américaines comme la puissante National Rifle Association (NRA), principal lobby pro-armes américain, Maria Boutina a été transférée le 17 août dans une autre prison d’Alexandria, dans l’Etat de Virginie. Depuis le 15 juillet, elle était incarcérée dans une prison de Washington. 

Dans une interview accordée à RT, son avocat Robert Driscoll a affirmé n’avoir pas été mis au courant de ce transfert. Par ailleurs, il a déploré l’absence de chefs d’accusation clairs visant sa cliente : «Les chefs d’accusation contre elle sont très vagues : il n’y a aucune allégation claire concernant l’espionnage, l’utilisation d’informations classifiées […] ou encore le recrutement d’espion. En somme, aucune allégation concernant les choses qu’on voit habituellement dans les affaires d’espionnage.»

De son côté, l’ambassade de Russie aux Etats-Unis a qualifié d’«inhumains» les traitements infligés à Maria Boutina comme les inspections répétitives qu’elle doit subir, selon elle, toutes les 15 minutes. Placée à l'isolement, elle risque jusqu'à 15 ans d’emprisonnement.

Lire aussi : Maria Boutina, «agent étranger» aux US ? Une affaire de «roman d’espionnage» pour son avocat (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter