Des hackers parviennent à pirater des machines à voter en quelques minutes

Des hackers parviennent à pirater des machines à voter en quelques minutes© Steve Marcus Source: Reuters
Un participant de la Def Con lors d'une épreuve de "hacking" en juillet 2017/(Image d'illustration).

Lors du DefCon, célèbre rendez-vous de hackers à Las Vegas, plusieurs participants ont réussi à pirater des machines à voter. Alors que les élections de mi-mandat arrivent aux Etats-Unis, la cybersécurité est plus que jamais au cœur des débats.

Lors de la DefCon de Las Vegas, le rendez-vous annuel des hackers et des spécialistes de la sécurité informatique qui se tenait le 10 août dernier, de jeunes génies du web ont démontré la vulnérabilité des systèmes de protection des fameuses machines à voter largement utilisées aux Etats-Unis. Le salon avait mis à disposition un atelier de piratage de ces équipements, proposant aux jeunes hackers de s'exercer sur le même modèle que celui qui sera utilisé pour les élections de mi-mandat en novembre prochain outre-Atlantique. 

Plusieurs participants ont donc tenté de pirater à ces machines, non sans succès, mettant en évidence des failles de sécurité. Ils sont ainsi parvenus à leurs fins, parfois en moins de quelques minutes et sans outils spéciaux, alors que ces équipements, utilisés dans 18 Etats américains, sont supposés être sur-protégés.

Plus alarmant encore, une jeune fille de 11 ans a réussi a pirater une réplique du site du secrétariat d’Etat de Floride en moins de 10 minutes, et a ainsi modifié les résultats d'un vote de 2016. Le Secrétariat général de Floride a immédiatement réagi en affirmant que la modification de l'affichage du vote ne changeait pas le résultat en lui même.

Ces tests, qui avaient pour objectif initial de permettre aux constructeurs de sécuriser davantage leurs machines, ont toutefois suscité une certaine inquiétude de la part des principaux intéressés. Ainsi, ZS&S, le premier fournisseur de machines à voter, a diffusé un communiqué à destination de ses clients. La société se veut rassurante et rappelle que les tests effectués lors de cet atelier ne pourraient pas être réalisables en salle de vote sans être remarqués.

La cybersécurité est une mesure primordiale pour les Etats-Unis, à l'heure où l'enquête sur l'ingérence russe ne cesse de prendre une dimension plus importante dans le secteur médiatique.

Lire aussi : Plusieurs grandes entreprises victimes d'une cyber-attaque mondiale

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter