Pologne : deux jeunes Israéliens filmés se dénudant dans un ancien camp d'extermination allemand

Pologne : deux jeunes Israéliens filmés se dénudant dans un ancien camp d'extermination allemand© Agencja Gazeta Source: Reuters
Des visiteurs du camp de Majdanek le 22 août 2012, en Pologne (image d'illustration).

Pris sur le fait par des caméras de surveillance, deux étudiants israéliens ont été arrêtés par les agents de sécurité du musée de Majdanek alors qu'ils se dénudaient dans cet ancien camp de la mort allemand. L'un deux a été conduit au commissariat.

Alors qu'ils suivaient une visite destinée à sensibiliser ses participants aux atrocités de la Shoah, deux étudiants israéliens ont été filmés le 10 août en train de se dénuder dans le camp de Majdanek, situé dans l'est de la Pologne.

Si l'un deux a reçu un simple avertissement, l'autre, qui a baissé son pantalon en tournant le dos aux baraquements du camp, a été conduit au commissariat de la ville de Lublin, où il a été informé qu'il serait poursuivi pour «offense à un monument ou à un lieu de mémoire». En effet, selon la législation polonaise, la profanation d'un monument ou d'un lieu public qui commémore un événement historique ou une personne, est passible d'une amende ou d'une peine de prison. Le jeune homme de 17 ans n'a fourni aucune explication sur son acte.

Les deux adolescents ont été renvoyés chez eux en Israël, pendant que le reste de leur classe a poursuivi son voyage censé durer une semaine supplémentaire.

Dans un communiqué, le ministère israélien de l'Education a condamné le comportement des deux jeunes, affirmant vouloir traiter cet incident «avec sévérité». Selon des propos rapportés par The Time of Israël, le texte du communiqué précise que des mesures seront prises contre les deux étudiants : «Ils ont été renvoyés chez eux et l'institution a l'intention d'entamer des poursuites disciplinaires à leur encontre.»

Lire aussi : Un élu américain s'excuse après s'être filmé à Auschwitz

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter