Hollywood demande le retrait de l'étoile de Donald Trump sur le Walk of Fame

Hollywood demande le retrait de l'étoile de Donald Trump sur le Walk of Fame© DAVID MCNEW Source: AFP
L'étoile de Donald Trump vandalisée sur le Walk of Fame à Hollywood le 25 juillet 2018.

Inaugurée en 2007 sur le Walk of Fame à Los Angeles, l'étoile de Donald Trump devrait être retirée après un vote du conseil municipal de West Hollywood le 7 août. En juillet dernier, l'étoile avait fait l'objet de dégradations.

Le 7 août dernier, le conseil municipal de West Hollywood, quartier de Los Angeles où se situe le célèbre Walk of Fame, a adopté à l'unanimité une résolution demandant que l'étoile de Donald Trump soit retirée de la célèbre promenade touristique. Inaugurée en 2007 alors que le milliardaire était une vedette de la télévision grâce à l'émission qu'il animait, The Apprentice, l'étoile de Donald Trump est la cible de vandalisme depuis son entrée en politique.

West Hollywood, commune connue pour sa vie nocturne et sa communauté LGBT, revendique fièrement ses valeurs progressistes. Et le conseil municipal de West Hollywood va demander à la Chambre de Commerce d'Hollywood, responsable du Walk of Fame, de retirer l'étoile du célèbre boulevard, au nom notamment du «traitement dérangeant des femmes» reproché à Donald Trump, plusieurs fois accusé d'agression sexuelle. La décision est maintenant entre les mains de la Chambre de commerce.

En juillet, un homme a détruit à l'aide d'une pioche cette étoile, véritable symbole de succès dans le monde américain du divertissement. A l'été 2016, un artiste de rue avait déjà emmuré l'étoile du républicain avec des parois de 15 centimètres.

Cependant, d'autres personnalités ont pu conserver leur étoile, malgré de vives controverses et des accusations de crimes. Ainsi, en 2015, la Chambre de commerce d'Hollywood avait refusé de retirer du Walk of Fame l'étoile de l'acteur Bill Cosby, pourtant reconnu coupable par la justice d'agression sexuelles. Le retrait de l'étoile de l'acteur Kevin Spacey, accusé de tentatives de viol et d'agressions sexuelles, n'est pas non plus à l'ordre du jour.

Lire aussi : L'acteur Steven Seagal obtient une place au ministère russe des Affaires étrangères

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»